Pas de spectateurs aux JO 2020 !

Reuters

Terrible nouvelle pour les sportifs du monde entier qui vont concourir aux Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août) ! Alors qu'on savait depuis le mois de mars que les spectateurs étrangers ne seraient pas autorisés à se rendre au Japon, le ministre des Jeux Olympiques Tamayo Marukawa a annoncé ce jeudi que toute la compétition se déroulerait entièrement à huis clos, et ce, quelques heures après l'annonce de la mise en place d'un état d'urgence sanitaire à partir de ce lundi et jusqu'au 22 août.

« Dans de nombreuses régions, le nombre de nouveaux cas diminué, mais il continue d’augmenter depuis la fin du mois dernier dans la région du Grand Tokyo. Compte tenu de l'effet des variants du coronavirus et pour ne pas laisser les infections se propager à nouveau dans le reste du pays, nous devons renforcer nos contre-mesures", a déclaré le Premier ministre Yoshihide Suga, précisant que les bars et restaurants ne seront pas autorisés à servir d'alcool et qu'ils devront fermer à 20h00.

Les JO de Tokyo tristement dans l'histoire...

L’état d’urgence a été décrété après une réunion entre le Comité d’organisation des JO, le gouvernement et le président du Comité international olympique Thomas Bach, tout juste arrivé au Japon. Ces dernières semaines, l'idée était plutôt d'instaurer une jauge à 50% dans les stades ou dans les salles, avec un maximum autorisé de 10 000 spectateurs.

Mais l'augmentation du nombre de cas (+2 180 mercredi, pour un total de 812 000 depuis le début de la pandémie), notamment de variants Delta qui correspondent à 30% des tests positifs dans le pays, et de décès liés au coronavirus (+14 mercredi, pour un total de 14 848) a contraint les autorités du Japon (où 15,2% de la population est complètement vaccinée, contre 37,1% en France, par exemple) à prendre cette décision radicale. Premiers JO de l'histoire à être reportés en temps de paix et désormais premiers JO à se dérouler sans public, les Jeux de Tokyo cumulent les tristes premières... Reste désormais à espérer que les sportifs, habitués depuis un peu plus d'un an à évoluer à huis clos, parviennent à enflammer la compétition avec leurs performances !


>