JO 2036 : L'Egypte lance Le Caire dans la course



Les Jeux Olympiques vont-ils faire à l’avenir étape en Afrique ? Alors que l’Amérique du Sud est le dernier continent en date à avoir eu cet honneur quand Rio a organisé l’édition 2016, la course aux Jeux Olympiques 2036 passera bien par le continent africain. En effet, alors des pays comme l’Allemagne, la Turquie, l’Inde, le Mexique ou encore le Qatar ont déjà sondé le Comité International Olympique (CIO) en vue d’ouvrir des discussions concernant le choix de la ville qui prendra la suite de Brisbane, désignée en juillet 2021 après avoir convaincu le CIO dans une phase de discussions exclusives des qualités de son projet permettant à toute la Gold Coast de participer à l’événement. Toutefois, au travers d’un communiqué, le ministère égyptien de la jeunesse et des sports a confirmé le soutien des autorités au projet porté par la ville du Caire pour accueillir les JO 2036.

Bach convaincu que Le Caire peut le faire


En effet, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a donné son blanc-seing au projet de la capitale du pays de devenir la première ville africaine à accueillir les Jeux Olympiques. Une déclaration qui tombe au moment parfait. En effet, le président du CIO Thomas Bach est actuellement en visite en Egypte et a confié face à la presse que le pays avait des infrastructures rendant possible l’organisation d’un événement comme les Jeux Olympiques. Toutefois à quatorze ans de l’échéance, rien n’indique que le CIO va presser le pas pour désigner une ville ou un pays hôte pour ces Jeux Olympiques prévus en 2036. Le processus devrait suivre l’exemple de Brisbane avec une phase de dialogue avec toutes les villes intéressées puis un approfondissement avec le projet le plus crédible. Entre-temps, après Paris dans deux ans, Los Angeles et donc Brisbane ont déjà donné rendez-vous au monde pour célébrer l’événement majeur du sport dans la décennie à venir.

>