JO 2021 : Le relais de la flamme interdit sur la voie publique à Osaka

Le relais de la flamme olympique des JO d'été 2020 de Tokyo au Japon, prévus du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains, connaît quelques bouleversements. En raison de l'aggravation de la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, il a été tout bonnement interdit sur la voie publique dans l'ensemble du département d'Osaka, situé à l'Ouest du Japon, après avoir officiellement débuté depuis le 25 mars dernier du côté de Fukushima. Cette annonce a été effectuée par le gouvernement local, ce mercredi. Le gouverneur Hirofumi Yoshimura a ainsi notamment déclaré, à ce sujet : « Aujourd'hui, nous demandons aux habitants de l'ensemble du département d'Osaka de s'abstenir de toute sortie non indispensable et urgente, et nous allons donc annuler le relais de la flamme sur la voie publique. » Toutefois, le dirigeant n'a pas forcément fermé totalement la porte à la venue de cet événement si spécial.

Osaka a déclaré l'urgence médicale après une recrudescence de cas positifs


En effet, le gouvernement n'a pas semblé être fermé à l'idée d'organiser ce relais de la flamme olympique dans un parc fermé au public. Ce fameux département d'Osaka aurait dû être traversé les mardi 13 et mercredi 14 avril prochains. Toujours ce mercredi, le département d'Osaka a enregistré un record quotidien de nouveaux cas positifs au coronavirus, avec 878 personnes infectées. Un record qui efface celui atteint localement la veille. Ce total dépasse largement celui de Tokyo, qui s'est élevé à 555 nouveaux cas de Covid-19, toujours ce mercredi, mais qui remonte ainsi également. Ce mercredi, le département d'Osaka s'est déclaré en urgence médicale, alors que de nouvelles mesures seraient également envisagées du côté de Tokyo. Pour rappel, les Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon étaient initialement prévus du 24 juillet au 9 août derniers, avant donc d'être officiellement reprogrammés un an plus tard, en raison de la pandémie de coronavirus.

>