Handball (H) : Vainqueurs de l'Allemagne, les Bleus seront au rendez-vous des quarts de finale

Les Bleus ont réussi leur premier grand test. Après une entame de tournoi olympique à leur main face à l’Argentine et au Brésil, deux équipes qui en sont à trois défaites en trois rencontres à Tokyo, l’Allemagne était le révélateur des ambitions tricolores. Mais, avant de retrouver l’Espagne puis la Norvège, les joueurs de Guillaume Gille ont assuré l’essentiel face à la Mannschaft, c’est-à-dire la victoire et la qualification pour les quarts de finale. L’entame de match des Bleus a été quasiment parfaite. Alors que Vincent Gérard (9 arrêts à 24% d’efficacité) a mis en échec les attaquants allemands et s’est même offert une réalisation de loin, Dika Mem (6 buts sur 10 tirs) et Timothey N’Guessan (3 buts sur 5 tirs) ont mis au supplice Johannes Bitter (2 arrêts à 13% d’efficacité) pour donner cinq longueurs d’avance à l’équipe de France après dix minutes de jeu. Piqués au vif, les Allemands ont réagi avec Paul Drux (2 buts sur 3 tirs) puis Steffen Weinhold (6 buts sur 8 tirs) ont profité des nouvelles maladresses de Nikola Karabatic (2 buts sur 3 tirs) pour ramener leur équipe à deux longueurs. C’est alors que les Tricolores ont mis un coup d’accélérateur avec un 5-0 en cinq minutes avec Luka Karabatic (2 buts sur 2 tirs) à la manœuvre pour reprendre le large. La fin du premier acte a toutefois été plus compliquée pour les joueurs de Guillaume Gille, qui ont rejoint leur vestiaire avec trois buts d’avance mais en ayant surtout vu leur avance fondre de moitié dans les trois dernières minutes.


Les Bleus ont tout de même joué à se faire peur


Cet avantage, il aura tenu à peine plus de sept minutes en deuxième période. Grâce aux interventions d’Andreas Wolff (5 arrêts à 24% d’efficacité) et à deux buts coup sur coup de Philipp Weber (3 buts sur 7 tirs), l’Allemagne a égalisé avant que l’inévitable Steffen Wienhold ne donne l’avantage à la Mannschaft pour la première fois du match. Une avance d’un but au tableau d’affichage que les Allemands ont pu conserver un peu moins de deux minutes… et qu’ils n’ont plus connu ensuite, heureusement pour l’équipe de France. Les Tricolores ont alors profité des arrêts de Vincent Gérard et de l’adresse de Dika Mem et Timothey Nguessan pour reprendre la main grâce à un 3-0 qui leur a donné un peu d’air. Toutefois, les Bleus n’ont pas été en mesure de creuser plus avant cet écart, qui a oscillé entre une et trois longueurs jusqu’aux dix dernières minutes. En effet, les Allemands ont tout donné et égalisé avec sept minutes encore au chronomètre. Les deux formations se sont alors rendu coup pour coup mais Ludovic Fabregas (1 but sur 2 tirs), parfaitement servi par Hugo Descat (5 buts sur 6 tirs), a pu redonner deux buts d’avance aux Tricolores, qui ont alors assuré pour s’imposer par la plus petite des marges (30-29). Avec ce troisième succès en trois matchs, les Bleus verront donc les quarts de finale avec une très grande probabilité d’éviter le Danemark, tenant du titre et double champion du monde, au sortir de cette phase de groupes.

JEUX D'ETE DE TOKYO / HANDBALL (H)
Du 24 juillet au 7 août 2021 (programme en heure française)

PHASE DE GROUPES
Groupe A
1- France 6 points
2- Espagne 6
3- Norvège 4
4- Allemagne 2
5- Brésil 0
6- Argentine 0

Mercredi 28 juillet
Norvège – Argentine : 27-23
Brésil – Espagne : 25-32
France – Allemagne : 30-29

>