Handball (H) : Fin de tournoi pour N'Guessan, remplacé par Lagarde

Le diagnostic s’est avéré aussi inquiétant qu’annoncé pour Timothey N’Guessan. Aligné par Guillaume Gille en début de match ce dimanche face à la Norvège, l’arrière gauche qui évolue au FC Barcelone souffre d’une « lésion au mollet droit grade 2 contre-indiquant toute activité sportive pendant quatorze jours », a confirmé le médecin de l’équipe de France Pierre Sébastien dans un communiqué de la Fédération Française de handball. Le diagnostic, confirmé après des examens passés au village olympique, va contraindre Timothey N’Guessan à quitter le groupe avant les quarts de finale. Présent à Tokyo dans le rôle de remplaçant, Romain Lagarde va immédiatement rejoindre les Bleus pour prendre part à la suite du tournoi et, ainsi, découvrir de l’intérieur ce que sont les Jeux Olympiques. Un changement qui, hors gardien de but, sera le seul autorisé pour le staff tricolore jusqu’au terme de la compétition.


Descat incertain pour le quart de finale


Les soucis d’ordre médicaux ne sont toutefois pas terminés pour l’équipe de France. Touché à une cuisse dans les dernières minutes du match perdu ce dimanche face à la Norvège, Hugo Descat n’est pas certain de pouvoir tenir sa place à l’occasion du quart de finale face à Bahreïn, programmé ce mardi en tout début de matinée (9h30 heure locale, 2h30 heure française). L’ailier gauche de Montpellier souffre d’une « lésion minime des adducteurs, nécessitant soins et repos minimal, permettant de le garder dans le groupe ». Un diagnostic relativement optimiste concernant le huitième meilleur marqueur depuis le début du tournoi olympique, qui tourne à 96% de réussite (24 buts sur 25 tirs), qui devrait être pleinement remis de ce pépin musculaire en vue d’une potentielle demi-finale face au vainqueur du duel entre l’Allemagne et l’Egypte.

>