Cyclisme (F) : Les favorites piégées par Kiesenhofer

C’est sans doute une des plus grandes surprises de ce début de Jeux Olympiques ! Au terme d’un raid démarré au premier kilomètre de la course en ligne féminine de cyclisme sur route, Anna Kiesenhofer est allé chercher la plus belle victoire de sa carrière. L’Autrichienne a, en effet, piégé toutes les favorites pour s’emparer de la médaille d’or au Fuji International Speedway. Cette dernière s’est, en effet, échappée peu après avoir vu le peloton quitter le Parc Musashinonomori de Tokyo. Anna Plichta, Carla Oberholzer, Vera Looser et Omer Shapira l’ont suivie dans cette aventure. Très rapidement, le peloton a laissé faire ce quintette qui a pris plus de quatre minutes d’avance en quelques kilomètres alors que l’Ethiopienne Selam Amha et l’Erythréenne Mosana Debesay ont tenté leur chance dans un contre qui est vite apparu comme étant de la « chasse-patate ».

Les favorites se sont neutralisées


Alors que l’écart n’a cessé de se creuser, l’équipe d’Australie s’est installée en tête du peloton mais sans que cela ne stoppe l’avancée de la tête de course. La Chilienne Catalina Soto et la Paraguayenne Agua Espinola sont à leur tour parties en contre, revenant assez rapidement sur le duo de représentantes africaines, qui ont cédé l’une après l’autre. A l’avant, Vera Looser a été la première à céder avant de voir Anna Kiesenhofer avoir un moment de faiblesse mais sans être distancée par le reste de l’échappée, qui a alors pu compter dix minutes d’avance. A un peu moins de 70 kilomètres de l’arrivée, face à un écart proche d’être irrécupérable, les Pays-Bas ont commencé à secouer le peloton. Mais, alors qu’Annemiek Van Vleuten est allé au sol sans conséquence, Demi Vollering puis Anna van der Breggen ont placé des démarrages, suivies par Lizzie Deignan puis Ashley Moolman et enfin Katarzyna Niewiadoma. Mais ces attaques ont surtout permis aux favorites de se tirer dans les pieds, au bénéfice de l’échappée.

Kiesenhofer au bout de l’effort


C’est à 43 kilomètres de l’arrivée qu’Anna Kiesenhofer a décidé de s’isoler en tête de course et de se lancer en quête de la médaille d’or. Derrière, les escarmouches ont continué avec Annemiek van Vleuten qui s’est hissée sur ses pédales avant de voir Juliette Labous tenter sa chance. La seule Française présente au départ a tenté sa chance avec ses qualités de rouleuse. Elle a su conserver une dizaine de secondes d’avance sur l’avant-garde du peloton pendant une quinzaine de kilomètres mais sans plus de réussite, l’offensive d’Anna van der Breggen mettant un terme à celle de la Tricolore. Alors qu’Anna Kiesenhofer a pu aborder les derniers kilomètres sans aucune crainte d’être reprise au bout d’un effort exceptionnel, Annemiek van Vleuten est allée chercher la médaille d’argent, levant les bras sur la ligne d’arrivée comme si elle avait gagné alors qu’Elisa Longo Borghini a complété le podium. Après son effort en fin de course, Juliette Labous a finalement pris la 30eme place à plus de trois minutes, elle qui disputera également le contre-la-montre.

JEUX D'ETE / CYCLISME SUR ROUTE
Course en ligne (F) - Dimanche 25 juillet 2021
1- Anna Kiesenhofer (AUT) en 3h52’45’’
2- Annemiek van Vleuten (PBS) à 1’15’’
3- Elisa Longo Borghini (ITA) à 1’29’’
4- Lotte Kopecky (BEL) à 1’39’’
5- Marianne Vos (PBS) à 1’46’’
6- Lisa Brennauer (ALL) à 1’46’’
7- Coryn Rivera (USA) à 1’46’’
8- Marta Cavalli (ITA) à 1’46’’
9- Olga Zabelinskaya (OUZ) à 1’46’’
10- Cecilie Uttrup Ludwig (DAN) à 1’46’’
...
30- Juliette Labous (FRA) à 3’22’’
...

>