Canoë-Kayak Slalom : Qualification pour Thomas en C1, Lafont touche au but en K1

Martin Thomas a passé la première étape. Seul Français engagé en C1 lors des épreuves de canoë-kayak slalom disputées à Kasai, le vice-champion d’Europe 2019 à Pau sera bien au rendez-vous des demi-finales. Après une première manche de qualification sérieuse mais pas exceptionnelle, avec un temps de 102,75 secondes dont deux de pénalité après avoir touché les fiches de la porte numéro 5, le Français a haussé le ton lors du second passage pour s’assurer de continuer son parcours dans le cadre des Jeux d'été de Tokyo. Plus rapide dans sa descente, avec un temps de 98,83, il a pris plus de risques au niveau du passage des portes et ça s’est ressenti sur son score total. Ayant touché sur les portes 8 et 14, Martin Thomas a écopé de quatre secondes de pénalité pour un score de 102,83. Sa première performance a ainsi été retenue pour une septième place à un peu moins de six secondes de Matej Benus, vice-champion olympique à Rio derrière Denis Gargaud et en quête de sa première médaille d’or aux JO.

Lafont peut voir venir


Marie-Zelia Lafont se rapproche des demi-finales du K1 féminin. La championne du monde par équipes, qui vise une place dans les 24 premières des qualifications pour rallier la finale, a assuré lors de son premier passage sur le parcours de Kasai. Une première descente qui a démarré par une faute dès la porte numéro 2, suivie de deux nouvelles fautes sur les portes 14 puis 16. Ces six secondes de pénalité se sont ajoutées à son temps de 115,48 secondes. Un total de 121,48 secondes qui vaut à Marie-Zelia Lafont une 19eme place provisoire à près de 20 secondes de l’Allemande Ricarda Funk. Très nettement plus rapide que la concurrence, cette dernière a toutefois commis une faute sur la porte numéro 14 et ne compte que deux secondes d’avance sur sa plus proche rivale, l’Australienne Jessica Fox, médaillée de bronze à Rio en 2016.

>