BMX : Connor Fields n'est plus en soins intensifs

L’une des images les plus glaçantes de cette première semaine des Jeux Olympiques de Tokyo est venue du Parc des sports urbains d’Ariake, site sur lequel se tient la compétition de BMX. Vendredi, pendant la troisième course des demi-finales, le champion olympique en titre Connor Fields a été victime d’une chute en avant très spectaculaire au premier virage. Resté au sol, il a reçu des premiers soins puis il a été évacué sur civière avant d’être transporté à l’hôpital pour réaliser des examens approfondis. Place désormais aux bonnes nouvelles. La Fédération américaine de cyclisme, USA Cycling, a publié un communiqué pour rassurer sur son état de santé. « Les médecins ont rapporté que Fields a subi une hémorragie cérébrale sur le site de la course. Après une nuit en soins intensifs, les médecins sont heureux d'annoncer qu'il n'y a pas eu d'hémorragie supplémentaire et qu'aucune nouvelle blessure n'a été constatée. Fields a été retiré de l'unité des soins intensifs et restera à l'hôpital jusqu'à ce que son état s'améliore », peut-on lire dans cette note.



Sa mère, Lisa, a adressé un message à la communauté de son fils sur les réseaux sociaux pour faire également part de l’amélioration de la situation, en précisant que son état « ne nécessite pas de chirurgie pour le moment. Merci pour votre soutien et vos prières. Connor dort toujours constamment, mais il est cohérent et communicatif lorsqu'il est réveillé. Il vous remerciera lui-même quand il en sera capable, mais pour l'instant, je le fais en son nom et celui de toute sa famille ». En raison de la gravité de sa chute, Connor Fields n’a pas pris part à la finale, remportée par le Néerlandais Niek Kimmann quand les Français Sylvain Andre, Romain Mahieu et Joris Daudet ont respectivement terminé 4eme, 6eme et 7eme.

>