Basket (H) : Les Etats-Unis enchaînent avant les quarts

Les Etats-Unis sont au rendez-vous des quarts de finale des Jeux Olympiques. Une issue non surprenante malgré leur défaite d’entrée (83-76) contre l’équipe de France. Ce samedi, la Team USA emmenée par ses stars de la NBA a montré que cette déconvenue contre Evan Fournier et les siens n’était qu’un accident. Après avoir martyrisé l’Iran (120-66), la sélection dirigée par Gregg Popovich a aligné une deuxième victoire pour clôturer sa phase de groupes, contre la République tchèque (119-84). Les Européens ont pourtant donné du fil à retordre à leurs homologues dans les premières minutes du match. Auteurs de débuts en trombe, les Tchèques ont mené de dix longueurs et géré leur avance jusqu'à la fin de ce premier quart (25-18). Comme piqué dans son orgueil, le collectif américain est monté en puissance et a pris le contrôle du match. Plus convaincants, les Etats-Unis ont mené de quatre points (47-43) à la mi-temps.


Tatum et Durant ont brillé


Le rouleau compresseur n'a pas baissé en intensité dans le second acte. Il a étouffé les Tchèques et passé la barre des 100 points à quatre minutes de l'issue de la rencontre quand l'écart, lui, n’a fait que grimper jusqu’à atteindre les 38 unités à quelques secondes du buzzer final. Un ultime panier à trois points anecdotique des Tchèques est venu apporter une dernière modification au tableau des scores. Plusieurs individualités se sont démarquées du côté américain à l’image de Kevin Durant, excellent dans la construction du jeu (6 passes), au rebond (8) ou dans la finition (23 points). Toutefois, il a vu son compatriote des Boston Celtcs, Jayson Tatum, lui souffler la distinction de meilleur marqueur de la rencontre, avec 27 points au compteur. En passant l'équivalent de deux quart-temps sur le parquet, Zach LaVine et Jrue Holiday ont quant à eux inscrit 13 et 11 points (5/7 au shoot). Ce succès de qualité permet ainsi aux triples champions olympiques en titre de prendre la deuxième place du groupe, derrière la France. Désormais, une autre compétition commence.

>