Athlétisme - 110m haies : Parchment auréolé, pas de podium pour les Français

Reuters

Qualifié pour la finale du 110m haies, Pascal Martinot-Lagarde participe à sa seconde finale olympique après celle de Rio en 2016. Mais hélas comme au Brésil cinq ans auparavant, "PML" ne monte pas sur le podium, la faute à une 5eme place rédhibitoire. Pourtant, le Francilien n'a pas de regrets à avoir car il est monté en régime au fil de la compétition, améliorant ses chronomètres jusqu'à signer sa meilleure performance de l'année en finale avec un 13.16 secondes. Avec un tel temps, il aurait pris la médaille d'argent au Brésil cinq ans plus tôt.

PML et Manga devront repasser


Détenteur du record de France, le champion d'Europe 2018 devra retenter sa chance à Paris en 2024 pour décrocher une médaille aux Jeux. Il aura 32 ans. L'autre Français engagé dans cette course de prestige est Aurel Manga. Bien qu'il avait couru plus vite que "PML" en demi-finale avec un temps de 13.24 secondes, égalant son record personnel, le pensionnaire du club de Créteil a raté sa finale. Courant en 13.38 secondes, il a fini bon dernier. Médaillé de bronze aux Championnats d'Europe en salle à Birmingham en 2018 puis à Glasgow en 2019, Aurel Manga peine à confirmer en extérieur.

 




Bouclant la course avec un super temps de 13.04 secondes, le Jamaïcain Hansle Parchment se pare d'or. Il devance l'Américain Grant Holloway, médaillé d'argent pour avoir franchi la ligne d'arrivée en 13.09 secondes. Le bronze revient à Ronald Levy, offrant à la Jamaïque un doublé sur le podium au bénéfice d'un chrono de 13.10 secondes. L'état insulaire des Caraïbes règne toujours dans cette discipline. Pour rappel, Omar McLeod s'était imposé aux Jeux de Rio en 2016 où le Français Dimitri Bascou avait pris la médaille de bronze.

 


>