Le PSG perd un précieux point 

En chasse derrière Montpellier, qui tient bon la barre depuis le début de saison, le Paris Saint-Germain a laissé filer un point à Toulouse qui pourrait peser lourd au moment de faire les comptes en fin de saison. Alors qu’ils avaient l’occasion de revenir à hauteur du MAHB, qui clôturera la 17e journée du championnat de France jeudi soir face à Cesson-Rennes, les joueurs du PSG ont concédé le match nul à Toulouse (29-29), seulement 12e de l’élite, et pourraient bien compter trois longueurs de retard dans vingt-quatre heures sur leur désormais seul rival pour le titre.

Depuis une défaite à Dunkerque lors de la 8e levée de D1, les Parisiens avaient fait un carton plein dans les joutes hexagonales et semblaient même monter en puissance ces derniers temps, en attestent leurs deux derniers succès très larges contre Istres (+21) et Chambéry (+13). Mais à Toulouse les hommes de Philippe Gardent n’ont jamais vraiment maitrisé leur sujet. Il faut dire que le Fénix, privé de Valentin Porte touché à une cheville, a mis les bons ingrédients d’entrée de jeu dans le sillage d’un Jérôme Fernandez en feu, auteur des quatre premiers buts de son équipe. Nemanja Ilic (8 buts) y mettant aussi du sien, les Toulousains, désormais engagés dans la lutte pour le maintien, ont mené les débats pendant toute la soirée. Mais le PSG a lutté jusqu’au bout et Daniel Narcisse, meilleur buteur de la rencontre (9 buts), s’est mué en sauveur.

L’arrière gauche ou demi-centre du club de la capitale a pris ses responsabilités en fin de match pour éviter la quatrième défaite des siens en championnat. Marko Kopljar et Robert Gunnarsson ont même eu la balle de match entre leurs mains mais Cyril Dumoulin, auteur de 14 arrêts – contre seulement 3 pour Thierry Omeyer -, a sorti une double parade décisive dans les ultimes secondes. Un match nul qui n’arrange vraiment pas le PSG, incapable, pour l’instant, de revenir sur Montpellier.