Serhou Guirassy, l'efficacité au service du jeu rennais

En ballotage favorable grâce à l'ouverture du score précoce de Nayef Aguerd, Rennes a attendu la 84eme minute du barrage aller de Ligue Europa Conference pour mettre une option sur la qualification. Largement dominateurs, les Bretons ont longtemps été empêchés de faire le break par la défense de Rosenborg. Se rendre au Lerkendal Stadion jeudi prochain avec seulement un but d'avance n'aurait pas été confortable. Mais Serhou Guirassy a surgi pour remédier à ça. A la 84eme minute, il a parfaitement repris de la tête un centre de Benjamin Bourigeaud pour tromper André Hansen. Avec ce but marqué à la suite d'un superbe mouvement collectif, le joueur de 25 ans a sublimé une partie très sérieuse des hommes de Bruno Génésio. Il a surtout prouvé que malgré un statut de remplaçant, il est le meilleur attaquant de pointe du groupe rennais. Après 70 minutes sans véritable numéro 9, sa rentrée a fait beaucoup de bien. Avec un peu de réussite, l'ancien joueur de Cologne et d'Amiens aurait même pu être décisif une fois de plus dans le temps additionnel. Trois buts d'avance auraient été parfaits avant le déplacement en Norvège. Au lieu de ça, Serhou Guirassy a marqué des points et a rapidement trouvé son rythme.

Cette saison, Serhou Guirassy a marqué toutes les 27,5 minutes


Pas encore titularisé cette saison, le natif d'Arles a déjà marqué deux buts depuis la reprise. En moyenne, il a fait trembler les filets adverses toutes les 27 minutes en 2021-2022. Ce rendement fait de lui le Rennais le plus efficace de ce début de saison. Et de loin. Cette efficacité pourrait aussi lui permettre de se faire une place dans le onze breton. Il a prouvé sur le terrain qu'il méritait ce statut. Attiré par le but adverse et très solide dans le jeu aérien, notamment pour exploiter les centres de Benjamin Bourigeaud qui a terminé la partie avec deux passes décisives, Serhou Guirassy peut être le point d'appui d'un secteur offensif qui ne manque pas de ressources avec les ailiers Kamaldeen Sulemana, Martin Terrier ou Jérémy Doku. Cette richesse offensive permet à Rennes d'avoir des ambitions légitimes en Ligue Europa Conference. Après deux nuls pour commencer en Ligue 1, les coéquipiers d'Eduardo Camavinga ont parfaitement lancé leur campagne continentale.

>