JO : Quelle équipe possible pour la France ?

Michael Baucher / Panoramic

Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), a officialisé la nouvelle ce mardi. Comme c’était à prévoir, les Jeux Olympiques de Tokyo, initialement programmés du 24 juillet au 9 août, ont été reportés à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. Un report qui pose évidemment beaucoup de questions, notamment en ce qui concerne le tournoi de football, auquel les professionnels sont autorisés à participer depuis 1984.

L’épreuve est réservée aux joueurs de moins de 23 ans, avec, toutefois, la possibilité pour chacune des 16 équipes qualifiées de retenir trois éléments plus âgés. Sauf que cette règle d’éligibilité stipule que les joueurs sélectionnés (à l’exception des trois de plus de 23 ans) doivent être nés après le 1er janvier 1997… Et que beaucoup auront plus de 23 ans l’an prochain. Les organisateurs se retrouvent donc face à un dilemme : doivent-ils laisser participer tous les joueurs qui étaient sélectionnables cette année ou conserver la même limite d’âge en 2021 ?

13 sur 23 non éligibles en 2021


Dans le groupe de 23 tricolores qui a atteint le dernier carré de l’Euro Espoirs l’an dernier sous les ordres de Sylvain Ripoll, ils étaient déjà cinq à ne pas être éligibles en 2020 : Moussa Dembélé, Jonathan Bamba, Olivier Ntcham, Moussa Niakhaté et Romain Del Castillo. Si la limite d’âge n'est pas repoussée d’une année, excluant alors les joueurs nés avant le 1er janvier 1998, ils seront huit joueurs supplémentaires issus de ce groupe 23 à ne plus être sélectionnables : Lucas Tousart, Marcus Thuram, Fodé Ballo-Touré, Ibrahima Sissoko et Anthony Caci, ainsi que les trois gardiens, Paul Bernardoni, Gautier Larsonneur et Maxence Prévot. Une liste à laquelle on peut rajouter Martin Terrier, forfait de dernière minute.

Et si, bien évidemment, tous ne seraient pas allés à Tokyo cette année, certains avaient toutes les chances d’y être, comme Bernardoni ou le capitaine Tousart. D’autant plus que Ripoll tient à récompenser ceux qui ont réussi à obtenir cette première qualification olympique depuis 1996.

Une question d’âge qui ne concerne pas la nouvelle génération d’Espoirs engagés dans les qualifications de l’Euro 2021, dont le Rennais Eduardo Camavinga (16 ans), qui sera toujours éligible en… 2024, ou encore le Parisien Kylian Mbappé, né en décembre 1998, qui devra surtout obtenir l’autorisation de son club pour voir le Japon.