Covid-19 : Al-Ahly et le Zamalek diminués pour la finale

Première finale de l'histoire de la Ligue des Champions africaine entre clubs d'un même pays, le choc entre Al-Ahly et le Zamalek, vendredi au Caire, n'échappe pas aux tristes contingences de son époque. Six joueurs des deux équipes, trois dans chaque camp, ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé la Fédération égyptienne de football. Du côté des Diables Rouges, l'entraîneur Pitso Mosimane devra se passer de ses milieux de terrain Walid Soliman, Saleh Gomaa et Aliou Dieng (photo). Le forfait de ce dernier, revenu ce mois-ci en équipe nationale malienne, prive le Ahly de l'un de ses hommes en forme du moment. Du côté des Chevaliers Blancs, le coach Jaime Pacheco devra faire son défenseur central Mahmoud El Wensh, son latéral gauche Abdallah Gomaa, frère de l'Ahlawy Saleh Gomaa, et le meneur de jeu Youssef Obama. Autant de défections qui vont contraindre les entraîneurs à innover pour pallier ces absences.