Copa Sudamericana : Une des demi-finales reportée

Il n'y a que trois cas "seulement" mais le match de cette Ligue Europa sud-américaine est tout de même reporté. Et ce à cause de nouvelles restrictions au Chili, où se trouve Coquimbo Unido. En effet, le pays considère que tous les passagers d'un avion sont cas contacts si certains d'entre eux s'avèrent être positifs au coronavirus. C'est exactement ce qu'il s'est passé. À leur atterrissage au Chili, les joueurs de Defensa y Justicia ont effectué des tests, et trois étaient positifs. Toute l'équipe s'est donc retrouvée cas contact. S'il n'y avait pas eu cette nouvelle restriction, le match aurait sûrement pû se jouer ce jeudi soir comme prévu. Les joueurs argentins doivent donc passer par quelques jours d'isolement et effectuer de nouveaux tests d'ici le mardi 12 janvier, date du report de cette demi-finale. La rencontre se tiendra dans la ville d'Asuncion, comme il est indiqué dans le communiqué de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).


Un report au dernier moment


Alors que le match devait avoir lieu le 7 janvier, son report a été décidé au dernier moment puisque la nouvelle a été annoncée... le jour-même. Et ce, parce que les résultats des tests sont tombés un peu plus tôt dans la journée. La Conmebol et les organisateurs de la Coupe n'ont ensuite pas tardé à prendre leur décision, en accord avec les restrictions imposées par le Chili. Pour rappel, Defensa y Justicia s'est qualifiée après un match aller et retour en quart de finale contre Bahia. La rencontre aller s'est soldée par un score de 3 à 2 pour le club argentin, et le match retour par un score plus léger de 1 à 0, toujours pour les joueurs d'Hernan Crespo. Les joueurs de Coquimbo Unido se sont quant à eux qualifiés contre Junior, après un premier résultat de 2-1, puis une défaite 1 à 0 pour Junior. L'équipe qui s'imposera lors de cette demi-finale affrontera soit Lanus, soit Velez Sarsfield, en finale de la Copa Sudamericana.

>