Affaire Hamraoui : Contrôle judiciaire renforcé pour Diallo

Panoramic

Sortie de prison le 21 septembre, Aminata Diallo va continuer de goûter une liberté relative. C'est ce qu'a décidé vendredi la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles, indique notamment France Info.

Soupçonnée d'être à l'origine de l'agression le 4 novembre 2021 de Kheira Hamraoui, son ancienne coéquipière au PSG, la joueuse française devra, en revanche, se soustraire à un protocole plus strict.

Diallo a interdiction de quitter le territoire national et de paraître en Ile-de-France. La jeune femme de 27 ans, précise encore le site de la radio, doit remettre son passeport au greffe de la juridiction d’instruction avec "pointage hebdomadaire au commissariat de son lieu de résidence".

 


 

Aminata Diallo, qui a versé 30 000 euros de caution pour sortir de prison, ne doit pas entrer en contact avec "les co-auteurs ou complices, la victime et les témoins et en particulier les membres de l’équipe et de l’encadrement du club de football du PSG", précise encore France Info.

Diallo est mise en examen pour "violences aggravées".


>