Mondial des clubs : Le Bayern retrouvera bien Gignac en finale

Une demi-finale de Coupe du monde des clubs au programme un lundi soir, ça ne se refuse pas. Le champion d'Afrique, Al Ahly, défiait le champion d'Europe, le Bayern Munich, au Qatar pour déterminer qui allait retrouver les Tigres de Gignac en finale jeudi soir. Le Bayern voulait faire respecter son rang et se lançait à l'attaque dès la 4e minute avec un premier face à face perdu par Coman face à El Shenawy. Le Bayern a dominé les débats, comme d'habitude et a marqué par l'inévitable Robert Lewandowski, comme d'habitude. Le prolifique buteur polonais ouvrait ainsi le score à la 18e minute alors que le Bayern pouvait se targuer de 74% de possession de balle. Une remise de Gnabry sur un centre de Coman permettait ainsi à The Best (27 buts en 28 matches cette saison) de tromper enfin un El Shenawy très sollicité. Le gardien des Diables Rouges allait d'ailleurs devoir intervenir de nouveau face à Lewandowski (37e) et sur un coup franc de Kimmich repoussé sur sa ligne (43e) avant le repos. 1-0 à la pause, c'était largement mérité pour les Munichois face à des adversaires qui n'abdiquaient pas pour autant.


C'était toujours le même topo au retour des vestiaires. Sur un corner en début de seconde période signé Kimmich, Muller tentait un geste compliqué et le portier adverse pouvait se saisir du cuir. Mais si le Bayern s'installait toujours aussi clairement dans la moitié de terrain égyptienne, les joueurs d'Al Ahly osaient davantage et la rencontre s'équilibrait un peu. Le Bayern continuait néanmoins de s'offrir de belles opportunités avec un Coman toujours aussi virevoltant. À 20 minutes de la fin, c'est Choupo-Moting qui plaçait une bonne tête sur corner, mais sa tentative était captée par le portier d'Al Ahly. Mais c'est bien Lewandowski qui allait sceller le destin de la rencontre avec une nouvelle réalisation. Une belle tête lobée suite à un petit centre aérien signé Leroy Sané et voilà que le Bayern emballait sa victoire et compostait accessoirement, sa place en finale de Coupe du monde des clubs (2-0).


>