La Guinée-Bissau crie à l’intoxication alimentaire au Maroc / Éliminatoires CM 2022

Le match Guinée-Bissau - Maroc en danger ? Alors que les deux équipes doivent s'affronter ce mercredi (21h) à Rabat dans la cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les Djurtus ont dû passer une partie de la nuit dans un centre hospitalier de la capitale administrative du royaume.

 

La cause ? Une intoxication alimentaire. Sur des photos et des vidéos recueillies auprès de l'un des responsables de la FFGB (Fédération Bissau-guinéenne de football), on peut voir plusieurs joueurs et encadrants aux soins après avoir vomi, et pour certains du sang, toute la nuit. Ceci après le diner.

   

« Je pense qu'ils ont mis quelque chose dans le dîner. Toute l'équipe technique et les 25 joueurs sont malades », lâche une source à la FFGB, contactée par Football365 Afrique. Pour l'heure, aucune information ne filtre sur la tenue ou non du match. « Nous sommes en contact avec la CAF », indique la même source. L'instance bissau-guinéenne s'est en tout cas fendue d'un communiqué. « Les joueurs ont été transportés à l'hôpital pour des soins plus intensifs », précisait ce message posté dans la nuit de mardi à mercredi sur la page Facebook de l'instance.


Ce nouvel épisode survient au Maroc quatre ans après l'affaire du jus d'orange qui avait frapppé Pierre-Emerick Aubameyang et la délégation gabonaise dans le Royaume chérifien.


>