Italie : Mancini ne veut rien promettre à Balotelli


Mario Balotelli n'avait plus connu un rassemblement de l'Italie depuis 3 ans mais l'actuel avant-centre de l'Adana Demirspor, en Turquie, a été convoqué par Roberto Mancini avec la Nazionale. Pas pour jouer car durant cette période de trêve internationale, la Nazionale va effectuer un stage de trois jours à Florence, sans match, afin de se préparer au mieux pour les barrages de qualification à la Coupe du Monde 2022 en mars, avec une opposition prévue face à Macédoine du Nord puis, en cas de victoire, contre le Portugal ou la Turquie.

"On va évaluer s'il peut donner un coup de main"


Ce mercredi en conférence de presse, Mancini a effectué un point sur le dossier Balotelli, précisant n'avoir aucune promesse à lui faire. "Il a été appelé comme d'autres ont été appelés. On est curieux de le revoir après un peu de temps. Il ne doit rien me promettre, comme je ne dois rien lui promettre. On va évaluer s'il peut donner un coup de main. Sur le plan technique, Mario a toujours été bon, ce n'est pas un problème. Il faut voir où il en est physiquement. On l'a un peu perdu de vue", a confié le sélectionneur vainqueur de l'Euro l'été dernier, dans des propos relatés par L'AFP.

Celui qui a eu sous ses ordres Balotelli avec l'Italie dans le passé, mais également à Manchester City, a affirmé que sa priorité était "qu'un joueur s'intègre dans un groupe existant, un groupe qui a eu de bons résultats", en référence au sacre obtenu face à l'Angleterre à Wembley, notamment. L'Italie devra se passer de Federico Chiesa jusqu'au terme de la saison, alors que le joueur de la Juventus Turin souffre d'une lésion du ligament croisé antérieur, contractée en janvier dernier avec la Vielle Dame face à l'AS Rome (3-4). Leonardo Spinazzola, révélation de l'Euro avec l'Italie, est lui touché depuis l'été dernier au niveau du tendon d'Achille, et pourrait ne pas être disponible pour les barrages de qualification à la prochaine Coupe du monde. Non qualifiée pour la Coupe du monde 2018 en Russie, l'Italie avait été éliminée lors du barrage face à la Suède (0-0 ; 1-0), manquant un mondial pour la première fois depuis 60 ans.

>