FFF : L'avis tranché de Le Graët sur la Russie

La guerre en Ukraine continue de faire réagir au sein du petit monde du football. Tandis que l'UEFA a délocalisé la finale de la Ligue des Champions de Saint-Pétersbourg au Stade de France et que Manchester United a rompu ses activités commerciales avec Aeroflot, c'est désormais Noël Le Graët qui a pris la parole sur le sujet. Et le patron de la Fédération française de football veut un acte fort.

Dans un entretien accordé dimanche au Parisien, l'octogénaire concède ne pas avoir encore discuté avec d'autre fédérations, mais lui "penche pour une exclusion de la Russie au prochain Mondial". Le Graët estime que "le monde du sport, et en particulier du football, ne peut pas rester neutre" face à la guerre qui se déroule en Ukraine depuis quelques jours. Pour le boss de la FFF, pas de doute : "Je ne m'opposerai certainement pas à une exclusion de la Russie."

D'accord avec la Pologne


Tandis que la Pologne a refusé d'affronter la Russie qu'elle devait rencontrer le 24 mars prochain en barrages au Mondial 2022, Noël Le Graët comprend cette décision et confirme que si les Bleus s'étaient retrouvés face à une même situation, son choix aurait été clair : "C'est simple et il n'y a pas à réfléchir longtemps. C'est mort, on n' serait jamais allé."

 


>