Éliminatoires CM 2022 : La Tunisie qualifiée sans trembler

La Tunisie n'a pas laissé le doute s'installer une seconde et a battu la Zambie (3-0) avec la manière, pour s'assurer une place en barrages de la Coupe du monde 2022. Alignés en 3-5-2, les Aigles de Carthage ont d'emblée pris la direction des opérations. Dominateurs, les coéquipiers de Ferjani Sassi n'ont mis qu'un gros quart d'heure à trouver la faille. Servi en retrait sur un coup franc, Aïssa Laidouni trouvait la faille d'une reprise du gauche (18e, 1-0). De quoi fêter dignement la naissance, durant ce rassemblement, de son premier enfant. La Tunisie poussait pour faire le break. Khazri (19e) puis Sassi (21e) se montraient menaçants. Intenable, Khazri usait de son vice pour obtenir un penalty, suite à un léger contact de Toaster Nsabata. Fou de rage après la sanction, le portier zambien repoussait la tentative de l'attaquant stéphanois (28e).
 

Les pistons à la fête


Ce n'était que partie remise : à l'issue d'un échange magnifique entre Khazri et Khaoui, l'ancien Marseillais trouvait Mohamed Dräger, qui concluait au second poteau (31e, 2-0). En mission, les Tunisiens étaient concentrés sur leur sujet, en témoignait la sortie décidée de Ben Mustapha au devant de Kangwa (33e). Très à l'aise comme Dräger en position de piston, Ali Maaloul, lancé dans le dos d'une défense en perdition, faisait lui aussi parler la poudre (44e, 3-0). La Zambie tentait bien de réagit après la pause, mais se heurtait à un bon Ben Mustapha (52e). Le portier repoussait même le penalty de Fashion Sakala, mais l'attaquant des Glasgow Rangers marquait sur la reprise (79e, 3-1). La messe était dite depuis longtemps : au même moment à Nouakchott, la Mauritanie et la Guinée équatoriale partageaient les points (1-1), Coco (58e) ayant répliqué à Aboubakar Kamara (22e).

Les onzes de départ :


Les Aigles de Carthage restent ainsi en course pour une sixième participation à la Coupe du monde.


>