Diedhiou qualifie le Sénégal pour les barrages

Reuters

Le Sénégal est le premier qualifié pour les barrages qualificatifs du Mondial 2022. Les Lions de la Teranga le doivent à leur victoire sur la Namibie (3-1), ce mardi à Johannesburg. Ce quatrième succès en quatre matchs leur permet de ne plus pouvoir être rejoints en tête du groupe H. Le début de la partie fut pourtant poussif. Dominateurs mais peu inspirés, les hommes d'Aliou Cissé peinaient à régler la mire. C'était chose faite quand Sadio Mané, pas gêné par le marquage, ajustait un centre pour Famara Diedhiou. Tout seul dans l'axe du but, l'attaquant de Bristol City ne laissait pas passer l'occasion et ajustait une tête imparable (21e, 0-1).

 

Alors qu'on pensait les Lions de la Teranga partis pour un match peinard, voilà qu'un relâchement défensif coupable allait permettre aux Brave Warriors d'égaliser. Un Abdou Diallo trop laxiste, et l'action se développait, jusqu'à la frappe de Peter Shalulile (27e, 1-1). Keita Baldé poussait Kazapua à la parade (30e). Le portier de Chippa United s'interposait ensuite devant Ismaïla Sarr, à la sortie d'un bon une-deux avec Sadio Mané (33e). Pas au mieux dans les duels, les Lions laissaient leurs adversaires prendre confiance. La première période s'achevait sur une parade d'Edouard Mendy, qui détournait un dangereux coup franc de Stephanus (45e+2).

 

La seconde période commençait sur un air de déjà-vu pour la défense namibienne. Sur le côté gauche, Saliou Ciss avait le temps d'ajuster un bon centre. Encore une fois laissé trop seul, Diedhiou doublait la mise de la tête (51e, 1-2). Loin de laisser aux Sénégalais le contrôle des opérations, les Brave Warriors se reprenaient bien et trouvaient la transversale sur une bonne tête de Wesley (60e). Pas sereine, la défense sénégalaise passait même tout près du CSC par Koulibaly (62e). Le temps fort n'était pas concrétisé, et la punition arrivait des pieds de Sadio Mané. Le centre du joueur de Liverpool n'était pas exploité par Bamba Dieng, qui manquait sa talonnade, mais par Diedhiou qui cadrait sa tête (86e, 1-3). L'ancien Clermontois qualifie le Sénégal pour les barrages. Le joueur de Bristol City aura marqué en deux matchs avec son équipe nationale le double du total inscrit avec son club depuis le début de la saison.

 

Les onzes de départ :

Namibie : Kazapua - Hoareb, Hambira, Gebhardt, Anamub - Wesley, Haoseb - Stephanus, Shalulile, Hotto - Kamatuka.

Sénégal : E.Mendy - B.Sarr, Koulibaly, Abd.Diallo, Ciss - Kouyaté, Gueye - Is.Sarr, Mané, K.Baldé - Diedhiou.

 

Avec ce carton plein (12 points en 4 matchs), le Sénégal est assuré de la première place du groupe H et disputera les barrages qualificatifs pour le Mondial au mois de mars prochain. La rencontre Congo-Togo ainsi que les 5e et 6e journées vont se jouer pour l'honneur.

 

Le Ghana confirme. Déjà vainqueurs chez eux la semaine dernière, les Black Stars l'ont de nouveau emporté sur le Zimbabwe (0-1), ce mardi à Harare. Le but victorieux a été inscrit par Thomas Partey (31e). Les hommes de Milovan Rajevac reprennent ainsi provisoirement la première place du groupe G à l'Afrique du Sud, qui reçoit l'Éthiopie en fin d'après-midi.

 

Les onzes de départ :

Zimbabwe : Shumba - Kutzansira, Mudimu, Hadebe, Galloway - Nakamba, Madzongwe - Billiat, Musona, Zemura - Dzvukamanja.

Ghana : Wollacott - Amartey, J.Mensah, Djiku, Baba - Id.Baba, Partey - A.Ayew, Kudus, Sulemana, Tetteh.


>