Cristiano Ronaldo, un record imbattable ?

Reuters
Il n’était pas peu fier. Alors que le Portugal était mal embarqué mercredi dernier au stade de l’Algarve contre l’Irlande en qualifications de la Coupe du monde 2022, Cristiano Ronaldo a égalisé à la 89e minute avant d’inscrire le but de la victoire au bout du temps additionnel (2-1, 90e+6). Un nouveau doublé qui lui a permis de marquer encore plus l’histoire du football. A 36 ans, il compte désormais 111 réalisations sous le maillot de son pays, ce qui en fait le meilleur buteur de l’histoire en sélection.

Contre les Bleus à l’Euro, une compétition dont il a terminé meilleur buteur, il avait égalé le record de l’Iranien Ali Daei (109 buts), un record dont il est désormais seul détenteur. Et il espère bien continuer à l’améliorer, comme il l’a écrit après être entré dans le Livre Guinness des Records. "Merci au Guinness World Records. C’est toujours bon d’être reconnu comme un recordman du monde. Continuons à essayer de placer les chiffres encore plus haut", a-t-il ainsi lâché sur les réseaux sociaux en légende d’une photo où il pose avec son certificat.


Mbappé ou Haaland peuvent-ils le faire ?

Un record qu’il ne va pas pouvoir faire fructifier mardi en Azerbaïdjan, pour la suite des qualifications du Mondial qatari. Car il est suspendu, et a pu rejoindre le nord de l’Angleterre pour prendre ses marques, après avoir signé son grand retour à Manchester United. On peut toutefois compter sur lui pour tenter à nouveau sa chance en octobre, lors de la prochaine trêve internationale, et après. Mais son record peut-il être battu un jour ?

Dans le Top 5 des meilleurs buteurs en sélection, il est le seul encore en activité. Viennent ensuite, à la sixième place, l’Emirati Ali Mabkhout, à égalité avec Lionel Messi, avec un total de 76 buts. L’Indien Sunil Chhetri (75 buts) pointe au dixième rang, mais comme les deux qui le précédent, il a dépassé la trentaine et semble avoir bien trop de retard pour dépasser CR7, qui va continuer à jouer au moins jusqu’à la prochaine Coupe du monde. Dans le Top 50, ils ne sont que deux à avoir moins de 30 ans : Neymar (16e, 68 buts) et Romelu Lukaku (26e, 64 buts). Mais là encore, l’écart semble bien trop important pour espérer rattraper le Portugais. Pour cela, il faudra peut-être attendre Kylian Mbappé (17 buts en 49 sélections) ou Erling Haaland (9 buts en 14 sélections). Mais même à 22 et à 21 ans il ne va pas falloir traîner…

>