Coupe du Monde 2018 : Nigeria, objectif quarts !

Nigeria

Sur les sept dernières Coupes du Monde, le Nigeria n’en a raté qu’une seule, en Allemagne lors de l’édition 2006. Les « Super Eagles » sont des grands habitués de la compétition. Mieux, en cinq participations, le pays le plus peuplé d’Afrique (190 millions d’habitants) s’est qualifié trois fois pour les 8èmes de finale. Depuis le début des années 90, le Nigeria s’est affirmé comme une place forte du football africain et adversaire redouté sur l’échiquier mondial. Les générations n’ont pas de mal à se renouveler et aux Kanu, West et autres Yekini ont succédé aujourd’hui Iwobi, Moses ou encore Ndidi. L’ADN football des « Green Eagles » est resté intact : une équipe mêlant puissance physique, explosivité et un zest de technique. Le vainqueur de la CAN 2013 a d’ailleurs survolé les qualifications dans un groupe de la mort en compagnie de l’Algérie, du Cameroun et de la Zambie. Sous la houlette de Gernot Rohr, ce Nigeria « new-look » a marché sur ses adversaires avec une facilité déconcertante.

L’ancien coach du Niger ou du Burkina Faso a su façonner une équipe redoutable. Aux côtés du cadre et capitaine, Obi Mikel, s’est articulé un onze intéressant. Moses, Iwobi, Iheanacho, Ighalo ou encore Musa sont capables de dynamiter n’importe quelle défense. Avec 25,4 ans de moyenne d’âge, l’équipe est jeune et promise à un grand avenir. La Coupe du Monde est l’occasion rêvée pour engranger de l’expérience et continuer de progresser. La mission s’annonce toutefois compliquée dans un groupe difficile en compagnie de l’Argentine, de la Croatie et de l’Islande. Les « Green Eagles » peuvent très bien créer la surprise comme finir avec la cuillère de bois. Bien que l’obstacle semble dur à surmonter, l’objectif non-avoué reste une qualification historique pour les quarts de finale. Plus facile à dire qu’à faire.     
 

Défenseurs : Abdullahi Shehu (Bursaspor, TUR) Tyronne Ebuehi (Ado Den Haag, P-B) Elderson Echiejile (Cercle Bruges, BEL) Brian Idowu (Amkar Perm, RUS) Chidozie Awaziem (Nantes, FRA) William Ekong (Bursaspor, TUR) Leon Balogun (Mayence, ALL) Kenneth Omeruo (Kasimpasa, TUR)

Milieux :  Mikel John Obi (Tianjin Teda, CHN) Ogenyi Onazi (Trabzonspor, TUR) Wilfred Ndidi (Leicester, ANG) Oghenekaro Etebo (Las Palmas, ESP) John Ogu (Hapoel Beer Sheva, ISR) Joel Obi (Torino, ITA)

Attaquants :  Ahmed Musa (CSKA Moscou, RUS) Kelechi Iheanacho (Leicester, ANG) Victor Moses (Chelsea, ANG) Odion Ighalo (Changchun Yatai, CHN) Alex Iwobi (Arsenal, ANG) Nwankwo Simeon (Crotone, ITA)

Blessé à la cuisse, Wilfred Ndidi a manqué toute la fin de saison avec Leicester City. Si bien que sa présence en Russie est longtemps restée incertaine. Gernot Rohr a finalement fait le choix de ramener dans ses valises un joueur amoindri. Et on peut le comprendre. Ndidi est une valeur montante à son poste. Pour sa deuxième saison à Leicester City, le longiligne milieu défensif de 21 ans a fait forte impression. Bon relanceur et capable de transpercer les lignes, le natif de Lagos fait beaucoup de bien dans une équipe. Le joueur révélé à Genk en Belgique est demandé par les plus gros clubs anglais et vaut déjà plus de 20 M€. Reste à savoir s’il sera en mesure de disputer la Coupe du Monde à 100 % de ses moyens physiques…

f

 

Le sélectionneur du Nigeria est un visage bien connu en France : Gernot Rohr. A 64 ans, l’ancien coach de Bordeaux va connaître la consécration en disputant la Coupe du Monde. Nommé en août 2016 aux commandes des « Super Eagles » à la surprise générale, l’ancien consultant beIN SPORTS a su monter une équipe solide en un rien de temps. Il a su imposer ses idées et dessiner sa propre équipe. Plusieurs jeunes joueurs ont intégré les « Green Eagles » aux côtés des anciens que sont Obi Mikel, Victor Moses ou encore Echiejile. A quelques jours de ses grands débuts en Coupe du Monde, Rohr ne respire pourtant pas la sérénité. « La première leçon, c'est que nous ne sommes pas prêts, a-t-il déclaré suite à la défaite face à l’Angleterre dans des propos relayés par l'AFP. Il nous reste beaucoup de travail dans les deux semaines qui viennent avant la Coupe du monde. » Le temps presse… 

d

 

Le Nigeria n’a pas eu de chance au tirage. Les « Super Eagles » croiseront le fer avec l’Argentine, la Croatie et l’Islande. Trois équipes extrêmement compliquées à manœuvrer. L’Argentine a Messi. La Croatie se repose sur un collectif impressionnant. L’Islande a pour elle son insouciance. Difficile dans ces conditions d’espérer une qualification pour les 8èmes de finale. Et pourtant, c’est l’objectif minimum des hommes de Gernot Rohr. 

Coupe du Monde de la FIFA : Suivez 100% des matchs en direct seulement sur beIN SPORTS

@Nizar_Hanini