Coupe du Monde 2018 - Le Sénégal n'a besoin que d'un nul

Reuters

Seize ans après son parcours héroïque lors de la Coupe du monde 2002 qui l'avait conduit jusqu'en quarts de finale pour sa première participation à une phase finale d'un Mondial, le Sénégal espère rééditer pareille performance cet été en Russie. Jusqu'à présent, les hommes d'Aliou Cissé ont su répondre présent. Après une victoire inaugurale face à la Pologne (1-2), les Lions de la Teranga ont obtenu le nul face au Japon (2-2). Tout se jouera donc lors de leur troisième match prévu jeudi à 16 heures à Samara face à la Colombie. 

Les Sénégalais n'ont besoin que d'un point pour se qualifier, mais les Cafeteros, revigorés par leur large succès face à la Pologne (3-0) après avoir trébuché face au Japon (1-2), savent qu'ils termineront obligatoirement à l'une des deux premières places de ce groupe H en cas de victoire. Pour résister à Falcao et ses coéquipiers, le Sénégal peut compter sur une défense solide, symbolisée par le roc napolitain, Kalidou Koulibaly. Au milieu de terrain, Alfred N'Diaye joue aussi un rôle crucial à la récupération, alors que devant, les flèches Sadio Mané, Mbaye Niang et Ismaïla Sarr représentent un danger constant. 

"Nous jouerons pour la gagne"

Aliou Cissé

Mais plus que des individualités, Aliou Cissé a su créer un groupe capable de bien défendre collectivement, où les joueurs se mettent au service du collectif. "Demain (jeudi), nous jouerons pour la gagne", a prévenu celui qui était capitaine des Lions de la Teranga en 2002. Dernier représentant du continent africain dans la compétition après les éliminations de l'Egypte, de la Tunisie, du Maroc et du Nigeria, le Sénégal compte sur le soutien de tout un pays pour poursuivre sa route.  

 Le Japon et le Sénégal se quittent bons amis :