CM 2022 (Qualifications) : Un élément majeur du Bénin exclu pour « faute grave »

Après sa victoire en terre tanzanienne jeudi dernier, le Bénin se prépare activement pour la manche retour contre les Taifa Stars. Mais ce match se jouera sans un Écureuil, pas des moindres. A J-1 de cette rencontre potentiellement décisive, un des cadres de l'équipe a été renvoyé chez lui hier. Jodel Dossou, puisque c'est de lui dont il s'agit, a été exclu du groupe par le sélectionneur Michel Dussuyer. Le meneur de jeu de Clermont Foot et titulaire indiscutable en sélection s'est, à en croire le technicien français, mis à la faute : « Jodel Dossou a commis une faute grave qui implique une sanction immédiate. J’ai informé le président de la Fédération et ma décision a été comprise. »

Une sortie non autorisée ?


De sources proches de l'encadrement technique, Football365 Afrique a appris que le joueur de 29 ans aurait désobéi en sortant de l'hôtel malgré l'interdiction. Une fois rentré, il a été invité par le sélectionneur à rentrer chez lui. Ce qu'il fit dans les minutes qui ont suivi. Aussi, a-t-on eu confirmation qu'il s'était aussitôt envolé pour rejoindre son club. L'ancien joueur du FC Vaduz ne sera donc pas du rendez-vous de cette manche retour contre la Tanzanie, ce dimanche, malgré sa qualité et son apport dans le secteur offensif des Écureuils du Bénin (5 buts en 41 sélections).

Une décision qui divise


Dans le rang de la population, les avis sont partagés sur cette décision du sélectionneur. Les uns saluent l'acte posé par Dussuyer tandis que les autres ont souhaité que l'intérêt général qui consiste à tout oublier et le laisser jouer dimanche, passe avant tout. Le vin est tiré, il ne reste plus qu'à le boire. Une chose est sûre, le « TGV béninois » ne sera pas dans le groupe des Écureuils du Bénin face aux coéquipiers de Mbwana Ally Samatta.

>