Bleus : Dubois, enfin le match référence ?

Il a d’abord souffert de la comparaison avec Théo Hernandez, dont les débuts chez les Bleus ont été grandement remarqués. Car contrairement au Milanais, Léo Dubois s’est montré très timide, voire emprunté, dans le 3-5-2 de Didier Deschamps lors de la première période du match qualificatif au Mondial 2022 entre l’équipe de France et la Finlande mercredi soir, dans un Groupama Stadium qu’il connaît parfaitement. Mais l’arrière droit lyonnais est apparu transfiguré après la pause.

C’est d’ailleurs lui qui a servi Antoine Griezmann, après un bon travail de Karim Benzema, offrant une passe décisive au Mâconnais, auteur d’un doublé dans un angle fermé (2-0, 53e). Il aurait même pu marquer en première période et a aussi réussi un double contact remarqué pour éliminer son vis-à-vis. Et ce geste technique a même surpris les supporters lyonnais, qui n’ont pas toujours ménagé celui qui est devenu leur capitaine cet été.


Il a marqué des points

Les fans des Bleus non plus ne sont généralement pas très tendres avec l’ancien Nantais, qui a bénéficié de circonstances favorables pour atteindre les 10 sélections, et enchaîner deux titularisations consécutives, lors de cette trêve internationale. En l’absence de Benjamin Pavard, blessé, Didier Deschamps avait pourtant choisi, comme face au Portugal à l’Euro, de titulariser Jules Koundé face à la Bosnie (1-1). Mais l’ancien Sévillan a été expulsé, et Dubois est entré avant l’heure de jeu et a ensuite enchaîné contre l’Ukraine (1-1).

"Il va falloir trouver des explications, on a trois jours pour le faire, expliquait-il après la nouvelle contre-performance face aux Ukrainiens. Une perte de confiance ? Non mais on est conscients qu’on doit mieux faire. On garde confiance en nous. On sait ce qu’il faut faire pour retrouver la victoire." Et c’est ce que les Bleus et Dubois ont donc fait. Le capitaine de l’OL a ensuite laissé sa place au nouveau venu Nordi Mukiele, mais il aura définitivement marqué des points lors de cette soirée à Décines.

>