Amical: Tunisie et Gabon en échec 

Reuters

Mais qu'a-t-il pu bien passer par la tête de l'ancien Bordelais Wahbi Khazri ? Le milieu offensif de Sunderland a perdu, c'est peu de le dire, le contrôle de ses nerfs ce mardi, à l'occasion d'un match amical face à la Mauritanie, disputé Stade Olympique de Gabès (0-0).

Un contexte qui, a priori, n'était pas propice à échauffer les esprits, mais Khazri a littéralement "pété un câble" en se rendant coupable de deux mauvais gestes à l'encontre d'un seule et même adversaire, n'hésitant pas après l'avoir violemment repoussé à frapper ce dernier au visage sous les yeux de l'arbitre, qui n'a eu d'autre choix que d'expulser l'ex-Girondin et le Mauritanien Diaw dans la même minute (58e). Le nul concédé par les joueurs d'Henryk Kasperczak a de quoi décevoir de la part d'une équipe victorieuse des deux premiers matches de sa campagne dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face à la Guinée et la Lybie.    

Un résultat guère plus flatteur est venu conclure la réception des Comores par une équipe du Gabon (1-1), elle aussi invaincue en deux matches de qualification pour le Mondial en Russie. Un autre ex-pensionnaire de la Ligue 1, l'ancien Montpelliérain Djamel Bakar, avait ouvert le score pour les Coelacanthes (23e), avant que l'ancien Marseillais Mario Lemina, aujourd'hui joueur de la Juventus, n'égalise après l'heure de jeu (65e). Et encore les Panthères peuvent-elles s'estimer heureuses de ne pas s'être inclinées face à la 143e nation mondiale, non qualifiée pour la CAN 2017 et éliminée de la course pour le Mondial 2018, l'ancien Havrais et Vannetais Ben Nabouhane ayant trouvé la barre sur penalty.        


>