Croatie : Luka Modric, une tête de Ballon d’Or

AI / Reuters / Panoramic

Vit-on dans un monde où Luka Modric peut hériter du Ballon d’Or ? L’amoureux du football répondra oui. Le férue de statistiques lâchera un grand non. Au fur et à mesure que les grandes étoiles du ballon rond sortent de la compétition (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en huitièmes, Neymar en quarts, Eden Hazard en demi), le milieu de Zadar voit sa cote grimper chez les bookmakers. Alors, bien sûr, Antoine Griezmann, Kylien Mbappé ou même Raphaël Varane peuvent légitimement rêver du trophée en cas de succès de l’équipe de France à Moscou le 15 juillet. Mais le maître à jouer croate a le droit lui aussi de penser au trophée.

Voilà plus de dix ans que la récompense échoue inlassablement dans les bras de la Pulga ou de CR7. Le dernier homme à s’être adjugé le Ballon d’Or ? Kaka, alors sous les couleurs de l’AC Milan. Depuis, Iniesta, Xavi, Ribéry ou Neymar ont bien essayé de détrôner les deux monstres. Sans succès. Evidemment, les chances de Modric de remporter le graal ne survivent qu’avec la possibilité de la Croatie de gagner la Coupe du Monde. Avant d’affronter l’Angleterre (20h - beIN SPORTS 1), l'esthète des Balkans remplit pour l’instant les critères d’un candidat au Ballon d’Or.

5ème en 2017, 1er en 2018 ?

Capitaine et leader technique de la formation au damier, le milieu de terrain de 32 ans est incontestablement le meilleur joueur de la sélection croate sur ce tournoi. Avec deux buts et une passe décisive, Modric a su se monter décisif à plusieurs reprises pour la Croatie. Toujours aussi efficient dans le jeu avec plus de 86% de passes réussies, le numéro 10 alterne entre le très bon et l’excellent à chacune de ses sorties, avec une régularité impeccable.

Cinquième du classement 2017, le métronome croate pourrait devenir le premier joueur de son pays à glaner le Ballon d’Or. Quadruple vainqueur de la Ligue des Champions avec la maison madrilène (2014, 2016, 2017, 2018), le « Cruijff des Balkans » peut écrire un peu plus sa légende ce soir face aux Three Lions. Avant un dernier chef d’œuvre à réciter dimanche contre la France.