WRC - Monza : Un peu moins de spéciales sur le circuit pour l'édition 2021

Le rallye de Monza cherche encore la bonne formule. Alors que la première édition organisée la saison passée avait fait la part belle au circuit connu pour accueillir chaque année la Formule 1, la donne va changer en 2021. Appelé à remplacer le Japon comme finale du championnat du monde des rallyes, l’épreuve lombarde sera composée de seize spéciales dont seulement huit seront disputées à même l’Autodromo Nazionale di Monza. Si Sébastien Ogier ne parvient pas à mettre un terme à la course au titre sur les routes de Catalogne le week-end prochain, le duel entre le Gapençais et Elfyn Evans démarrera dans la région de Bergame avec quatre spéciales durant la matinée du vendredi 19 novembre. L’ensemble des concurrents retrouveront ensuite Monza pour trois spéciales autour du circuit.


La conclusion de la saison sur le circuit de Monza


La deuxième journée de l’épreuve prévoit un programme similaire à celui de la première journée sauf que le terrain sera plus montagneux. En effet, trois spéciales dans les monts de Lombardie sont prévues durant la matinée du samedi 20 novembre. Un programme qui se poursuivra avec deux passages sur le même secteur chronométré tracé au cœur de l’Autodromo Nazionale di Monza pour conclure. La troisième et dernière journée de l’épreuve sera, cette fois, intégralement disputée autour de la piste connue pour accueillir le Grand Prix d’Italie de Formule 1. Trois spéciales seront au programme, et ce dès le lever du jour. En milieu de matinée, les pilotes pourront s’essayer une première fois sur le parcours de la « Power Stage » avant de conclure le rallye à la mi-journée à l’occasion du 16eme et dernier secteur chronométré. Au total, les pilotes auront pas moins de 254,46 kilomètres pour s’expliquer sur l’asphalte lombard. Le tout en espérant que les conditions météo soient plus clémentes qu’en 2020, quand Elfyn Evans avait vu ses espoirs de titre s’envoler après une sortie de piste.

>