WRC : La Grande-Bretagne annulée elle aussi !

« C'est avec grand regret que nous sommes contraints d'annuler l'édition 2020 en raison de cette pandémie mondiale sans précédent de coronavirus. » Une semaine après que la Finlande et la Nouvelle-Zélande ont rejoint la liste de plus en plus longue des rallyes annulés depuis le début de la saison, la Grande-Bretagne n'a pas échappé elle non plus à l'hécatombe. L'épreuve, qui aurait dû avoir lieu fin octobre (du 28 octobre au 1er novembre très précisément) au pays de Galles, donne rendez-vous à l'année prochaine et vient s'ajouter au Portugal, au Kenya et, donc, plus récemment, à la Finlande et à la Nouvelle-Zélande au rang des manches du Championnat du Monde barrées du calendrier en raison de la crise sanitaire. Le gouvernement gallois, partenaire financier de ce rallye de Grande-Bretagne et qui s'est formellement prononcé contre toute forme de tourisme jusqu'à l'automne prochain, n'a pas souhaité prendre le moindre risque ni faire une entorse à ses plans, en maintenant l'organisation de l'événement. « Ce n’est pas une décision que nous avons prise à la légère mais, en étroite consultation avec notre principal partenaire financier, le gouvernement gallois, c’est malheureusement une décision que nous sommes obligés de prendre à la lumière de la pandémie mondiale de coronavirus en cours (...) Ce n’est pas le moment approprié pour nous de planifier et promouvoir un événement qui attire des dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux venant de l’extérieur du pays, dans les communautés galloises rurales », a indiqué l'organisateur de l'épreuve. Cette nouvelle annulation ne change rien néanmoins à la date éventuelle à laquelle pourrait redémarrer la saison (uniquement trois manches disputées pour le moment : Monte-Carlo, la Suède et le Mexique), puisque la prochaine date à figurer au programme est toujours la Turquie, du 24 au 27 septembre. L'Allemagne (15 au 18 octobre) et le Japon (19 au 22 novembre) sont également maintenus pour le moment, sachant qu'il n'est pas impossible que l'Argentine et la Sardaigne, uniquement reportées pour le moment, peuvent toujours venir gonfler prochainement ce calendrier aux allures de peau de chagrin.