WRC - Italie : Tanak "molto grande"

Très grand. "Molto grande" en italien, la langue du pays qui a vu Ott Tänak remporter le rallye de Sardaigne ce dimanche au terme d'un ultime jour de course costaud. Plus d'un an et trois mois après son dernier sacre sur le circuit WRC, le Finlandais a impressionné par sa capacité à relever les défis mécaniques. Malgré un souci au niveau de la transmission puis un autre au moteur, l'Estonien est toujours paru imperturbable au cours de ce week-end qui l'a vu enlever 9 des 19 spéciales au programme car deux d'entres elles ont été annulées.



Non satisfait de disposer d'un matelas d'avance confortable de 46 secondes avant d'entamer la dernière journée, le pilote Hyundai a accentué son hégémonie. Dès la 18eme spéciale, remportée au même titre que la 20eme. Et lorsqu'il ne réalise pas le meilleur temps, il gère et ne concède pas énormément de terrain à ses concurrents pour rester solidement cramponné à son fauteuil de leader. Le Belge Thierry Neuville, hors du coup dès le vendredi, a néanmoins pu s'adjuger cinq points précieux au classement grâce à son temps de référence établi sur la Power Stage (la 21eme spéciale).

Performance encourageante de Loubet


Ott Tänak a donc remporté ce 5eme rendez-vous de la saison devant l'Irlandais Craig Breen et l'Espagnol Dani Sordo. Le leader du championnat du monde, le Finlandais Kalle Rovanperä, s'est classé 5eme mais il conforte toutefois son leadership (120 points) devant Thierry Neuville (65 points) et le vainqueur du jour (62 points). Côté français, Pierre-Louis Loubet a décroché la 4eme place ce week-end en Sardaigne, soit la meilleure performance de sa carrière. Au général, il occupe la 11eme place avec 18 unités.

WRC WRC Sardaigne RALLYE - WRC / ITALIE
Classement - Dimanche 5 juin 2022
1- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) en 3h10'59"1
2- Craig Breen - Paul Nagle (IRL-IRL/Ford M-Sport) à 1'03’’2
3- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 1’33’’0
4- Pierre-Louis Loubet - Vincent Landais (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 2’09’’4
5- Kalle Rovanperä - Janne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 3’02’’8


Vainqueurs de spéciales
Neuville : 3 (ES1, ES19, ES21)
Evans : 1 (ES2)
Lappi : 2 (ES3, ES7)
Sordo : 2 (ES4, ES5)
Tänak : 9 (ES6, ES10, ES11, ES13, ES14, ES15, ES16, ES18, ES20)
Breen : 2 (ES12, ES17)

L'ES8 et l'ES9 ont été annulées. L’ES17 a vu son déroulement perturbé.

>