Rallye - Monte-Carlo : Un parcours modifié à 85% en 2021

L'Automobile Club de Monte-Carlo lance la révolution. Vendredi, l'organisateur historique du rallye de Monte-Carlo a levé le voile sur l'opus 2021 de ce rendez-vous mythique de la saison. Et les spectateurs présents lors des années précédentes devraient avoir beaucoup de mal à s'y retrouver. L'ACM a en effet donné à voir vendredi un parcours modifié à 85% par rapport à la dernière édition. Seul point commun d'une année sur l'autre : le nombre de spéciales. Comme en 2019 et 2020, l'épreuve proposera en effet seize spéciales (309,88 km chronométrés au total) réparties sur les quatre jours d'une course traversant quatre départements : les Hautes-Alpes, l'Isère, la Drôme et les Alpes-Maritimes. Pour le reste, tout change en 2021. Le lieu de départ pour commencer, avec un choix porté sur Gap, comme en 2019, de nouveau depuis le parc d'assistance de Fontreyne et seulement pour la deuxième fois de l'histoire de l'épreuve. Les pilotes ouvriront le bal le jeudi 21 août par l'habituel shakedown (3,35 km), suivi de deux spéciales en nocturne le même jour : la première reliant Saint-Disdier et Corps (20,58 km), la seconde entre Saint-Maurice et Saint-Bonnet (20,84 km).

Trois spéciales inédites le vendredi, le col de Turini dans une nouvelle version le dimanche





Le lendemain, vendredi, sera marqué par trois spéciales encore jamais proposées avec plus de 40% de spéciales et de longues liaisons dans la même journée. Principale nouveauté au-delà de ces trois tronçons inédits : les concurrents devront parcourir à deux reprises chacun des trois secteurs chronométrés inscrits au programme Aspremont - La Bâtie-des-Fonts (ES 3 et 6, 19,72 km), Chalançon - Gumiane (ES 4 et 7, 21,69 km) et Montauban-sur-l'Ouvèze - Villebois-les-Pins (ES5 et ES8, 22,44 km). Moins révolutionnaire, la troisième journée, le samedi 23 janvier verra les concurrents faire un crochet par le lac de Serre-Ponçon avant de mettre le cap sur la Durance, avec Selonnet pour clôturer la journée via les trois spéciales suivantes : Saint-Clément - Freissinières (ES9 et ES11 20,68 km), Saint-Apollinaire - Embrun (ES10, 21,43 km), et La Bréole - Selonnet (ES12, 18,37 km), et ce avant de rejoindre Monaco. Dimanche matin, enfin, direction le traditionnel et non moins légendaire col du Turini, mais dans une version inédite là aussi, puisque le passage se fera depuis La Maïris jusqu'au Moulinet (ES 13 et ES15, 16,70 km), intercalés entre les ES14 et 16, tracées, elle, entre le col de Saint-Jean et le col de l'Orme (13,10 km). Une nouvelle spéciale au menu qui fera d'ailleurs office de Power Stage tandis que cette première manche de la saison s'achèvera sur une double boucle de deux spéciales qui promet. Au même titre que ces quatre jours qui lanceront la saison et s'annoncent palpitants.