Fed Cup - Les Bleues misent sur Garcia... et Cornet

Icon Sport

Décidément, pour son début de mandat à la tête de l'équipe de France de Fed Cup, Julien Benneteau aime marquer son territoire. Le nouveau capitaine a déjà réussi son premier "coup": Caroline Garcia est bien à Liège pour ce quart de finale contre la Belgique et la n°1 tricolore, qui s'était éloignée des Bleues depuis la finale 2016, lancera les hostilités samedi contre Alison Van Uytvanck.

Et puisque "Bennet" a pu réunir "l'équipe dont [il] révait", le Bressan a eu des choix à faire. Et c'est Kristina Mladenovic qui en fait les frais pour le moment. La Nordiste, qui s'est imposée comme la taulière des Bleues en l'absence de Garcia, ne jouera pas l'un des deux premiers simples, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2015. "C’est tout simplement le choix du capitaine. On joue toutes bien en ce moment", a réagi Mladenovic en conférence de presse, relaye la Voix des Sports. "Kiki" paye sans doute son début de saison sans victoire, elle qui est désormais devancée au classement WTA par trois de ses coéquipières (Garcia, Cornet, Parmentier). Et c'est donc Alizé Cornet qui a été désignée pour affronter la n°1 belge, Elise Mertens (21e mondiale), malgré son bilan négatif en Fed Cup (3 victoires, 14 défaites).

Mais il existe une possibilité, loin d'être négligeable, que Mladenovic rentre en jeu pour les rencontres du dimanche, par exemple à la place de Cornet pour le match des n°2. Et il y a bien sûr l'éventuel double décisif, pour lequel Pauline Parmentier et Fiona Ferro sont pour le moment annoncées. Se posera alors la question d'une éventuelle association explosive entre Garcia et Mladenovic...