Rooney et Derby coupeurs de tête ?

Qui succèdera à Reading ? Depuis 2015, et la qualification pour les demi-finales de la FA Cup des Royals, qui évoluent toujours en Championship, aucune autre formation d’une division inférieure à la Premier League n’est parvenue à atteindre le dernier carré de l’historique compétition. Ce qui est notamment dû au fait que l’on doive rejouer les rencontres en cas de match nul. De quoi limiter considérablement les surprises, même si certains clubs de l’élite font beaucoup tourner leur effectif.

Cela devrait notamment être le cas pour Crystal Palace, surprenant 9e de Premier League. Roy Hodgson pourrait ainsi ménager plusieurs cadres pour la réception de Derby County, dimanche après-midi (15h) dans le cadre des 32emes de finale. D’autant plus que l’actuel 17e du Championship n’avait jusqu’alors rien d’un obstacle infranchissable. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Wayne Rooney. Qui a disputé son premier match avec son nouveau club, jeudi contre Barnsley.


Et l’attaquant anglais de 34 ans, qui évoluait depuis 2018 aux Etats-Unis, sous les couleurs de D.C. United, n’a pas mis longtemps à se faire remarquer. Nommé capitaine par Philipp Cocu, celui qui est censé intégrer le staff une fois ses diplômes d’entraîneur passés a ainsi été le grand artisan de la deuxième victoire consécutive des Rams (2-1), qui prennent ainsi 10 points d’avance sur la zone de relégation. Passeur décisif sur le premier but, signé Jack Marriott (45e), il est également impliqué dans le second, inscrit par Martin Waghorn (57e).

Repositionné en deuxième période dans un rôle de numéro 10 qu’il affectionne, "Wazza", qui a multiplié les longues passes, a fait parler toute son expérience, délivrant de précieux conseils à ses jeunes coéquipiers tout au long de la rencontre. "Je suis ravi d’avoir joué 90 minutes. Je m’entraîne depuis longtemps maintenant, appréciait ensuite, rapporte le Derby Telegraph, Rooney, qui n’avait plus participé à un match depuis le mois d’octobre. Donc ça fait du bien, même si le plus important est d’avoir gagné." Et il espère bien continuer à gagner ce week-end en FA Cup, lui qui n’a remporté qu’une seule fois cette compétition, en 2016 avec Manchester United. Il avait alors été élu meilleur joueur de cette finale contre… Crystal Palace.