FA Cup : Riyad Mahrez, le facteur X des Citizens

Reuters
Petit à petit, Riyad Mahrez fait son trou du côté de Manchester City. Arrivé chez les doubles champions d’Angleterre durant l’été 2018 en provenance de Leicester pour un peu moins de 70 millions d’euros, le Fennec a vu dans un premier temps Pep Guardiola l’utiliser avec parcimonie. En effet, pour sa première saison avec les Citizens, l’Algérien a participé à « seulement » 27 matchs de Premier League, pour sept buts et quatre passes décisives. Une situation assez similaire à celle de Bernardo Silva un an plus tôt.


« Jouer pour une équipe comme Leicester ou Monaco et ensuite se retrouver dans un club comme Manchester City, c’est différent et un pas en avant. Tu dois t’adapter avec les nouveaux plans de ton entraîneur, ses attentes sur le terrain et il faut être patient. Je l’étais et Mahrez aussi, expliquait récemment le Portugais, sur le site officiel du club. C’est un joueur incroyable et il l’a déjà montré la saison dernière lorsqu’il en avait l’occasion. Cette année, il continue de montrer ses qualités. »
 

Mahrez a « quelque chose de spécial »


Cette saison, le Fennec est d’ailleurs bien plus utilisé par son entraîneur. Pour l’heure, il compte déjà 20 apparitions en championnat d’Angleterre et sait se montrer décisif, avec sept buts et neuf passes décisives à son actif. « La différence pour lui, c’est qu’il joue plus de minutes car le manager est très gentil avec lui. (…) Il aime le football, il a des qualités incroyables. Dans le trio de devant, il a quelque chose de spécial. J’ai toujours senti qu’il pouvait marquer des buts », confiait d’ailleurs récemment Guardiola à son sujet.


En saisissant pleinement sa chance, Mahrez a su se montrer très important dans la rotation des Citizens pour pallier l’absence ou la baisse de régime de certains. « C’est un top joueur, c’est un joueur de classe mondiale. Il vient de très loin », reconnaissait d'ailleurs Benjamin Mendy, qui le connait du Havre, sur DZFoot. Ce dimanche, contre Fulham lors du 4eme de FA Cup (à 14h00, sur beIN SPORTS 2), l’Algérien aura sans doute une nouvelle fois la possibilité de démontrer toutes ses qualités sur le terrain.