Mercedes : Le travail de l'écurie, une source de motivation pour Hamilton

Lewis Hamilton s’est totalement relancé dans la course au titre. Arrivé à Silverstone avec un retard de 32 points sur Max Verstappen, écart qui a même atteint 33 longueurs à l’issue de la qualification sprint, le septuple champion du monde a vu la situation changer radicalement ce dimanche. Profitant du zéro pointé du pilote Red Bull Racing lors du Grand Prix, dans lequel il a une part de responsabilité, le pilote Mercedes est revenu à seulement huit points du leader actuel du championnat. Une victoire à laquelle Lewis Hamilton tient à associer son équipe, qui a apporté lors du Grand Prix de Grande-Bretagne des nouveautés sur la W12, alors que son développement devait être freiné pour laisser place au travail sur la saison prochaine. « Voir une mise à jour arriver et nous voir en position de se battre avec les Red Bull Racing, voire même les battre lors des qualifications était exceptionnel, vraiment exceptionnel, a confié le Britannique au site officiel de la Formule 1. Ce que l’équipe a apporté m’a inspiré. »

Hamilton : « Cette saison est tellement difficile »


Alors que Mercedes est bousculée comme rarement depuis le début de l’ère des moteurs turbo hybrides en 2014, Lewis Hamilton le concède, cette saison est loin d’être simple. « Pour être franc, cette saison est tellement difficile même si j’en tire du plaisir, a confié le champion du monde en titre. J’ai adoré cette bataille mais ce sont des montagnes russes émotionnelles, comme ça l’est souvent en plein championnat. » Toutefois, le pilote de l’écurie allemande regrette les quelques erreurs commises après un début de saison encourageant. Quant à la question de savoir s’il croyait à un retour aussi tonitruant dans la course au titre, sa réponse est claire. « Je l’ai espéré mais j’ai imaginé que ça allait être un long chemin pour récupérer une partie de notre retard, a assuré Lewis Hamilton. Max Verstappen a conservé quelques points d’avance mais le combat est relancé. » N’ayant pas hésité à passer de longues heures à l’usine Mercedes juste avant la course à Silverstone, le Britannique compte bien tout donner dans ce combat, qui reprendra à Budapest, avant la pause estivale.

>