GP de Grande-Bretagne (Qualifications) : Septième pole position à Silverstone pour Lewis Hamilton



Lewis Hamilton s’est fait peur... mais n’a pas tremblé au final ! Parti à la faute lors de la deuxième partie de cette séance de qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, endommageant sérieusement un train de gommes medium en vue de la course, le Britannique a tout donné dans la dernière partie pour aller chercher la pole position. Au volant d’une W11 plus diabolique que jamais sur le tracé à haute vitesse de Silverstone, le sextuple champion du monde a donné une claque au record du circuit (1’24’’303) établi par Valtteri Bottas en 2019. Le Finlandais a tout donné lui aussi mais, après un premier secteur bien plus performant par rapport à son coéquipier, il n’a pas su tenir le rythme et s’incline pour 313 millièmes de seconde. Avant ce quatrième week-end de course, Max Verstappen espérait être à une demi-seconde des Flèches d’Argent... L’écart lors de ces qualifications doit sans doute l’irriter.

Verstappen et Leclerc à plus d’une seconde


Sur son meilleur tour lors de la Q3, le Néerlandais n’a pas pu s’approcher à moins d’une seconde de Lewis Hamilton, échouant à 1’’022 du meilleur temps établi par le pilote Mercedes. Le pilote Red Bull Racing ne devance que d’un dixième Charles Leclerc (+1’’124). Si, ce vendredi, le rythme de course de la Ferrari s’est avéré catastrophique et pourrait faire craindre le pire ce dimanche, le choix agressif de la Scuderia de rouler avec moins d’appui aérodynamique paie dans l’exercice des qualifications. Son coéquipier Sebastian Vettel, pour sa part, a vu son meilleur temps effacé pour avoir dépassé les limites de la piste au virage de Copse et s’élancera dixième (+2’’036). En grande forme dans la fournaise ce vendredi, Lance Stroll et Racing Point ont déçu avec le sixième temps pour le Canadien (+1’’536), devancé par Lando Norris (+1’’479). Carlos Sainz Jr (+1’’662) suit devant les deux Renault avec Daniel Ricciardo (+1’’706) qui devance Esteban Ocon de deux dixièmes (+1’’906).


Gasly a manqué de peu la Q3, Grosjean en fond de grille


Cette Q3, Pierre Gasly l’a manqué de très peu. En Q2, le pilote AlphaTauri a signé le même temps que Lance Stroll, dixième et dernier qualifié mais vu que ce dernier l’a établi en premier, il a eu la priorité. Le Français s’élancera donc de la onzième position mais aura le choix des gommes pour le départ. A noter que, dans ce domaine, les deux Mercedes, Max Verstappen et Charles Leclerc seront en medium ce dimanche à l’extinction des feux. Pour son retour, Nico Hulkenberg n’a pas su tirer le plein potentiel de sa Racing Point et s’élancera de la 13eme position, devant Daniil Kvyat et George Russell. Le pilote Williams, quinzième, a été pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour avoir amélioré son temps en Q1 sous drapeau jaune, provoqué par le tête-à-queue de son coéquipier Nicholas Latifi, dernier sur la grille de départ juste derrière Romain Grosjean. Handicapé par une Haas qui ne fonctionne pas, le Tricolore a signé le 19eme temps et se prépare à une course bien difficile.