GP de Grande-Bretagne : Cinq places de pénalité pour George Russell

George Russell pourra remercier son coéquipier Nicholas Latifi. Alors que, au volant d’une Williams sur une pente ascendante, le Britannique a réalisé le quinzième temps de la séance de qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, ce samedi sur le circuit de Silverstone, il a rapidement perdu le bénéfice d’une telle performance. En toute fin de la première partie de cette séance, Nicholas Latifi est parti en tête à queue au virage de Luffield, au même endroit que Lewis Hamilton plus tard dans cette même séance. Etant en-dehors de la piste, le Canadien a poussé les commissaires à agiter un double drapeau jaune, ordonnant aux pilotes de nettement ralentir leur allure, interdisant toute amélioration des chronos.


Russell pris la main dans le sac


Or George Russell n’a pas coupé son effort à ce moment et, à l’issue de son tour, a signé son meilleur temps afin de valider son passage en Q2. Avant même la fin de la séance de qualifications, il a été indiqué que le pilote Williams était convoqué par les commissaires de la FIA une fois cette séance terminée. Dans un communiqué, les officiels ont confirmé que George Russell a été pénalisé de cinq places sur la grille de départ ce dimanche, avec trois points de pénalité sur sa super-licence. Après avoir analysé les données de télémétrie, les communications radio, le système d’information ainsi que la vidéo de l’incident, les commissaires ont confirmé que, malgré un avertissement de son stand, le Britannique n’a pas respecté le double drapeau jaune, justifiant une telle pénalité. George Russell sera donc dernier au départ, faisant gagner une place aux pilotes devant lui. Avec la pénalité donnée précédemment à Daniil Kvyat pour changement de boîte de vitesses, Romain Grosjean remonte du 19eme au 17eme rang.