F1 : Pour Brawn, faire évoluer le format sprint devra être fait de manière précautionneuse



La Formule 1 n’a pas encore trouvé les bons réglages. Après trois expérimentations l’an passé, le format sprint est revenu cette saison lors de trois Grands Prix avec quelques ajustements effectués notamment au niveau de la distribution des points. Toutefois, alors que la course disputée ce samedi à Interlagos a été riche en rebondissements, des voix se sont élevées pour appeler à de nouveaux changements. L’idée de ne plus définir la grille de départ du Grand Prix avec le résultat du sprint est notamment mise en avant. Interrogé par le magazine britannique Autosport, le directeur sportif de la F1 Ross Brawn a assuré que les dirigeants de la discipline « examinent s’il y a des évolutions à apporter au format pour l’année prochaine ». Le sujet sera évoqué dès le week-end prochain lors d’une réunion de la Commission F1, organisme regroupant des représentants de la F1, de la FIA et des dix écuries. L’idée sera de trouver des ajustements pour rendre la deuxième séance d’essais libres plus utile, les réglages des monoplaces étant figés pour cette heure de roulage dans la version actuelle du règlement.


Brawn : « Une course sprint à Monaco serait assez ennuyeuse »


Ross Brawn a confirmé cette approche. « Nous parlerons du parc fermé et de la possibilité de le faire démarrer après le sprint afin d’avoir une deuxième séance d’essais libres qui a du sens », a-t-il assuré. Néanmoins, affirmant que « nous avons déjà des bases magnifiques », le directeur sportif de la F1 est peu enclin à revoir considérablement le format sprint tel qu’il existe actuellement. « Nous devrons être très prudents concernant les changements pouvant être apportés, a ajouté l’ancien patron de l’écurie Mercedes. De plus, je pense que nous ne devrions pas nous tourner vers un format radicalement différent. » Revenant sur l’épreuve remportée ce samedi à Interlagos par George Russell, Ross Brawn l’a qualifiée de « course fantastique ». « La séance de qualifications était spéciale mais pas autant que ce qui est arrivé aujourd’hui (samedi), j’ai vraiment pris du plaisir à voir ça. » S’il est désormais acquis qu’il y aura six courses sprint à l’occasion de la saison 2023, le choix des circuits sur lesquels les organiser n’a pas été communiqué. « Je pense que ça concerne la capacité à faire la course et à doubler, a confié Ross Brawn. Une course sprint à Monaco serait assez ennuyeuse quand Interlagos est probablement un des meilleurs circuits pour cela. »

>