F1 - McLaren : Ricciardo a fini sixième avec une voiture endommagée


Daniel Ricciardo n’a pas manqué ses débuts sous les couleurs de McLaren ! Le pilote australien a pris la sixième place du Grand Prix de Bahreïn, finissant devant son coéquipier Lando Norris. Pourtant, l’ancien pilote Renault n’avait pas une voiture à 100% de ses capacités, comme l’a révélé Andreas Seidl, le patron de l’écurie, dans un communiqué publié lundi. « Après la course, nous avons constaté des dommages sur le plancher de la voiture de Daniel suite à l'impact avec Pierre (Gasly, qui a perdu son aileron et a été contraint à l'abandon en fin de course, ndlr), qui a heurté l'arrière de sa voiture au début de la course. Le niveau de dégâts a coûté une quantité considérable d'appui. Malgré la perte de performance, Daniel a utilisé son expérience pour faire face aux problèmes et marquer des points importants pour l'équipe. Nous attendons maintenant avec impatience la prochaine course. »


Ricciardo n'avait rien senti


Après le Grand Prix, l’Australien avait reconnu qu’il n’avait pas ressenti l’impact du choc avec Gasly. « Pour être honnête, je n’ai rien senti. J’ai entendu que j’avais eu des dommages mais je ne l’ai vu qu’à la fin de la course. Je me suis dit : « Oh, que s’est-il passé ? » et Pierre m’a dit qu’il m’était rentré par derrière. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais si c'est un problème de plancher, alors que je dormirai probablement mieux ce soir. Daniel Ricciardo espère désormais faire aussi bien lors du deuxième Grand Prix de la saison, à Imola en Emilie-Romagne le 18 avril. Dans une monoplace avec un plancher en bon état, bien sûr !

>