F1 : Le premier GP de Las Vegas placé comme avant-dernière manche en 2023 ?

Panoramic


Un enchaînement Las Vegas-Abu Dhabi en une semaine dès la saison prochaine ? C’est ce à quoi les écuries de Formule 1 pourraient bien se préparer. En mars dernier, les propriétaires de droits commerciaux de la discipline, Liberty Media, ont dévoilé leur projet de Grand Prix au cœur de « Sin City » sur un circuit long de plus de six kilomètres empruntant le célèbre Strip, cette avenue bordée de casinos. Une course dont la société américaine serait elle-même le promoteur, contrairement à l’intégralité des autres épreuves du championnat et qui est déjà programmée pour le mois de novembre, sans plus de précision. Toutefois, une lettre récemment rendue publique sur les réseaux sociaux et dont l’authenticité a été confirmée par la Las Vegas Convention and Visitors Authority auprès de la presse locale, donne une idée plus précise de la date à laquelle les monoplaces vont faire vibrer la principale ville du Nevada.


La F1 roulera tard à Las Vegas, mais pas trop


En effet, cette lettre stipule que la première édition du Grand Prix de Las Vegas aura lieu le 18 novembre 2023, soit un samedi comme voulu par Liberty Media. Avec une course programmée tard le samedi soir à l’ouest des Etats-Unis, le départ sera donné en tout début de matinée en Europe. De plus, il est indiqué dans ce document que la date de l’événement ne bougerait pas durant les cinq années du contrat liant actuellement les parties prenantes de l’organisation du Grand Prix. De plus, la F1 s’est engagée à ce que les activités en piste ne se déroulent pas au-delà d’1h30 du matin heure locale. Une telle programmation laisse entendre que le Grand Prix de Las Vegas sera l’avant-dernière manche de la saison à compter de 2023, suivie par Adu Dhabi. De plus, Liberty Media envisage de fixer la fin du championnat en novembre, quand les dernières saisons ont débordé sur le mois de décembre. En conséquence, il est envisageable qu’il n’y ait pas plus d’une semaine entre la manche à Las Vegas et celle à Abu Dhabi. Un choix qui romprait avec la volonté de la F1 d’avoir un calendrier mieux organisé au niveau géographique pour limiter les déplacement longs et coûteux.

>