F1 : Le GP de Chine reporté

Le Grand Prix de Chine reporté en raison du coronavirus. L'épidémie mortelle qui sévit en Chine depuis plusieurs semaines, a déjà fait plus de 1 000 morts (44 000 cas) et ne semble pas partie pour s'améliorer prochainement a frappé à sa façon le début de Championnat du Monde de F1. Le virus a ainsi amené la FIA à reporter le GP de Chine, prévu le week-end du 17 au 19 avril prochain à Shanghai. Les mesures de confinement notamment, imposées actuellement en Chine et qui empêchent le déplacement de la population depuis l'extérieur comme à l'intérieur du pays, n'ont pas laissé d'autre choix à la FIA. Si aucune nouvelle date n'a été avancée pour le moment, rien ne permet d'assurer aujourd'hui que l'épreuve ne sera d'ailleurs pas tout simplement annulée. Le calendrier chargé comme jamais (22 courses au programme) pourrait en effet rendre impossible un report à une date ultérieure.

Uniquement reporté ou bientôt annulé définitivement ?





Pour que cette quatrième manche de la saison, comme prévu initialement, soit uniquement reportée et non annulée, il faudrait ainsi soit raccourcir la trêve estivale, ce qui semble difficilement envisageable, ou trouver un terrain d'entente avec les Russes pour échanger la date de Shanghai avec celle de Sotshi, prévu, lui, le dernier week-end de septembre. Une option qui ne serait pas du tout du goût de la Russie. Autre possibilité : faire enchaîner aux pilotes trois courses à la suite en fin de saison. A noter que si la course venait à être annulée définitivement, les pilotes se retrouveraient au repos pendant quatre semaines entre le 5 avril, date du GP du Vietnam et le 3 mai (Pays-Bas). En marge de la nouvelle livrée de la Ferrari, la F 1000, mardi soir, Mattia Binotto, le patron de la Scuderia, redoutait une annulation. « D'un point de vue sportif, il serait dommage de perdre un Grand Prix. En plus, c'est toujours agréable d'aller en Chine. Et avoir un mois sans course, ce n'est pas bon non plus pour la Formule 1 ». « Nous n'allons pas faire quelque chose qui n'est bon ni pour nous ou les écuries. Nous aimons notre calendrier de 22 courses, mais un calendrier de 21 courses nous va aussi », a de son côté indiqué Chase Carey mercredi, laissant ainsi planer le mystère sur la tenue du Grand Prix.

Communiqué de la FIA
Le Grand Prix de Chine 2020, qui devait avoir lieu du 17 au 19 avril, a été reporté en raison de la nouvelle épidémie de coronavirus.
Le promoteur du Grand Prix chinois, Juss Sports Group, a officiellement demandé le report après des discussions en cours avec la Fédération des sports automobiles et motos de la République populaire de Chine (CAMF) et l'Administration des sports de Shanghai. Au milieu de problèmes de santé persistants et avec l'Organisation mondiale de la santé déclarant le coronavirus comme une urgence sanitaire mondiale, la Formule 1, conjointement avec l'organe directeur de la FIA, a décidé d'accepter la demande de report afin d'assurer la santé et la sécurité du personnel itinérant, championnat participants et fans. La Formule 1 et la FIA continueront de travailler en étroite collaboration avec les équipes, le promoteur de la course, le CAMF et les autorités locales pour suivre la situation au fur et à mesure de son évolution, toutes les parties étudiant la viabilité d'éventuelles dates alternatives pour le Grand Prix plus tard dans l'année si le la situation s'améliore.