F1 : Le format des week-ends de course ne variera pas

Pour des raisons logistiques, la Formule 1 avait innové l’an passé à Imola. Programmée une semaine après le Grand Prix du Portugal, la manche disputée en Emilie-Romagne avait été condensée sur deux jours avec une séance d’essais libres longue d’une heure et demie le samedi matin avant les qualifications dans l’après-midi puis la course le dimanche. Sans ces contraintes, la deuxième édition du Grand Prix d’Emilie-Romagne se déroulera comme le veut la tradition, avec des essais libres le vendredi, les qualifications le samedi avant la course le dimanche même si les horaires ont été récemment revus à la suite du décès du Prince Philip. Mais, alors que certaines personnalités comme Lewis Hamilton ont un temps poussé pour que la F1 adopte ce nouveau format, notamment pour des motifs environnementaux, Stefano Domenicali a donné son sentiment à ce sujet dans un entretien publié sur le site officiel de la discipline.


Les organisateurs hostiles à un programme condensé


Alors qu’il a confié son espoir de voir l’Afrique accueillir à nouveau la F1 dans les cinq ans et que les Etats-Unis seront visités à deux reprises par saison d’ici trois ans, le patron de la discipline a confirmé que les Grands Prix sur deux jours ne seront pas la norme à l’avenir. « Tous les organisateurs veulent vraiment offrir une expérience complète aux fans et à tous les spectateurs, c’est quelque chose que nous devons respecter », a déclaré Stefano Domenicali à cette occasion. En effet, avec une journée d’activité en piste en mois, les promoteurs verraient les ventes de billets s’éroder, sachant que la billetterie est une des principales sources de financement pour les organisateurs de Grands Prix. Un programme condensé était mis en avant par certains observateurs comme un moyen de rendre les week-ends de course moins prévisibles, plus ouverts aux erreurs, mais cet argument n’a visiblement pas convaincu. La seule innovation devrait donc être l’expérimentation des courses sprint lors de trois Grands Prix cette saison.

>