F1 - GP du Brésil : Le patron d'Alpine s'en prend à ses pilotes

Panoramic
Une attitude visiblement peu appréciée en interne. Ce samedi, à l'occasion de la course sprint du Grand Prix du Brésil de Formule 1, qui s'est déroulée sur le circuit de São Paulo, le Français Esteban Ocon et l'Espagnol Fernando Alonso, qui va quitter sa formation et prendre la direction d'Aston Martin en fin de saison, se sont accrochés sur la piste. Ce qui les avait donc empêchés de jouer les premiers rôles durant cette fameuse course, puisque si Esteban Ocon, qui fera équipe avec son compatriote Pierre Gasly l'an prochain, a terminé en quinzième position au classement, Fernando Alonso, de son côté, n'a pas pu faire mieux que 18eme. Par conséquent, tous les deux partiront évidemment du fond de la grille, à l'occasion du Grand Prix du Brésil de Formule 1 qui se déroulera dès ce dimanche. Une mauvaise nouvelle pour Alpine, actuellement toujours en course pour terminer en quatrième position de classement général du championnat du monde des constructeurs.


"Esteban et Fernando doivent faire un meilleur travail"

Loin, évidemment, derrière les trois écuries totalement intouchables, à savoir Red Bull, Ferrari sans oublier Mercedes. De quoi faire réagir Otmar Szafnauer, qui n'est autre que leur patron au sein de leur écurie française actuelle, à savoir Alpine.  Le dirigeant n'a d'ailleurs pas caché sa déception concernant l'attitude de ses deux petits protégés, qu'il accuse d'avoir, tout bonnement, "laissé tomber l'équipe", comme rapporté par le quotidien sportif français L'Equipe. Tout en ajoutant également : « Nous sommes dans une lutte très serrée pour la quatrième place (ndlr : des constructeurs). C'est un objectif pour lequel plus de 1 000 employés travaillent sans relâche. Franchement, Esteban et Fernando doivent faire un meilleur travail afin que les fantastiques efforts de tous les membres de l'équipe soient récompensés, et éviter les incidents sur la piste, qui compromettent les performances de toute l'équipe. »

>