Alpine : Szafnauer regrette le manque de loyauté de Piastri

Panoramic


Otmar Szafnauer n’a pas apprécié l’attitude d’Oscar Piastri. Alors que Fernando Alonso a décidé de rejoindre Aston Martin la saison prochaine, l’écurie Alpine a annoncé la titularisation d’Oscar Piastri aux côtés d’Esteban Ocon en 2023. Or, dans les heures qui ont suivi, l’Australien a déclaré qu’il refusait purement et simplement ce baquet. En effet, le champion 2021 de Formule 2 aurait déjà signé en faveur de McLaren afin de remplacer un Daniel Ricciardo poussé vers la sortie. Si l’écurie Alpine n’a pas réagi à ces derniers développements, son directeur Otmar Szafnauer a profité d’un entretien accordé au quotidien espagnol El Confidencial pour recadrer celui qui a bénéficié de l’aide de la marque ces dernières années. « Je m'attendais à plus de loyauté de la part d’Oscar Piastri, a tonné le dirigeant américain. Il devrait avoir plus de loyauté envers l'équipe qui s'est occupée de lui, qui l'a mené vers le championnat du monde et, surtout, qui, depuis un an, le met dans une Formule 1 pour le préparer, pour lui faire apprendre les circuits. »


Szafnauer : « C'est une question d'intégrité en tant qu'être humain »


Martelant qu’il attendait « plus de loyauté de la part d'Oscar que ce dont il fait preuve », Otmar Szafnauer a assuré qu’il n’avait « jamais rien vu de tel » alors qu’il est un habitué du paddock de la F1 depuis la fin des années 1990. « Ce n'est pas une question de Formule 1, c'est une question d'intégrité en tant qu'être humain, a-t-il ajouté. Cela pourrait arriver au hockey sur glace ou au football, peu importe. Mais vous ne faites pas ça. Il a signé un papier, un document, disant qu'il allait faire quelque chose de différent. » Toutefois, le patron d’Alpine laisse la porte ouverte, assurant que « ce n’est pas encore définitif, cela doit encore être décidé ». Ajoutant avoir « un contrat avec Piastri, qu'il a signé en novembre », Otmar Szafnauer assure que ce document est « contraignant » selon les avocats de l’écurie Alpine et qu’une « partie de ce contrat nous permet de mettre Oscar dans une de nos voitures en 2023 », justifiant l’annonce faite sur les réseaux sociaux.

Szafnauer voulait placer Piastri en F1 dès 2023


A l’occasion de cet entretien, le patron de l’écurie Alpine a confirmé qu’il a toujours été prévu de placer Oscar Piastri en F1 dès 2023, dans un de ses baquets ou ailleurs. « Il existe également une option pour 2024 et la possibilité pour nous de 'prêter' le pilote à une autre équipe, a confirmé Otmar Szafnauer. Nous voulions Fernando Alonso avec nous pour une année de plus et un 'prêt' d'Oscar pour 2023. » Alors que l’Espagnol a finalement rejeté ce plan en faveur d’un contrat pluriannuel avec Aston Martin, le dirigeant américain a assuré que s’il a toujours dit face à la presse que « Piastri serait en Formule 1 en 2023 », c’est car il était certain que tout était en place à ce sujet. « Je savais qu'il pourrait être dans notre voiture ou dans une autre voiture, en prêt, si Fernando était resté, a affirmé Otmar Szafnauer. Mais Alonso, pour je ne sais quelle raison, et je pense que je la connais mais vous devriez lui demander, va chez Aston Martin. Nous avons donc commencé à finaliser l'accord avec Piastri, et au lieu de le prêter, nous avons décidé de le mettre dans notre voiture. D'où le communiqué. » Au final, Alpine pourrait avoir ni Alonso, ni Piastri dans sa monoplace et peut-être un retour de Daniel Ricciardo.

>