Euroligue (H/J6) : L'ASVEL renoue avec le succès et s'offre le CSKA Moscou

L'ASVEL retrouve le chemin de la victoire. Ce mercredi soir, à l'occasion de la sixième journée de l'Euroligue de basket masculin, le club français s'est offert le scalp, dans son antre de l'Astroballe, des Russes du CSKA Moscou (70-68). Dès l'entame de cette rencontre, les locaux ont alors pris les choses au main, au niveau du tableau d'affichage. Un écart qui n'a ensuite cessé de s'accroître. Dans le premier quart-temps, il a même atteint les +18 (23-5), dans un début de rencontre presque parfait des Villeurbannais. Au début du deuxième quart-temps, il était encore de +14 (27-13), avant qu'il ne se stabilise à +9 (39-30), au moment où les deux formations sont alors rentrés au vestiaire, pour la pause. Au retour des vestiaires, l'ASVEL avait encore une avance de +9 (43-32, 43-34), mais elle a donc progressivement fondu.


L'ASVEL solidement installé dans le Top 8


Petit à petit, les visiteurs ont alors progressivement rattrapé leur retard, jusqu'à même prendre les commandes, au niveau du tableau d'affichage (49-50). Dans le quatrième et dernier quart-temps, le CSKA Moscou a continué à faire la course en tête, mais sans parvenir à se détacher. L'ASVEL en a donc profité pour réagir et reprendre ainsi son bien pour aller s'imposer, de justesse (70-68). En face, les Russes ont notamment été portés par leur Italien Daniel Hackett, qui a terminé cette rencontre, en tant que meilleur marqueur de celle-ci, avec des statistiques personnelles de 16 points, 2 rebonds et 2 passes décisives, mais cela n'a donc pas suffi. Surtout face à Elie Okobo, qui termine meilleur marqueur de sa formation, avec des statistiques personnelles de 14 points, 4 rebonds et 3 passes décisives, et notamment un ultime panier à seulement douze petites secondes du buzzer. Une victoire qui fait donc beaucoup de bien au club français, qui restait sur deux défaites de rang. L'ASVEL est solidement accroché à la cinquième place du classement de cette édition de l'Euroligue. Le tout étant de rester dans le Top 8.

>