Euroligue (H) : L'ASVEL et Monaco corrigés !



La marche était forcément très haute contre le champion d'Europe en titre. Monaco a malheureusement buté dessus. Opposée au vainqueur sortant l'Anadolu Efes Istanbul, vendredi sur le parquet turc pour le compte de la 11eme journée de l'Euroligue masculine, la Roca Team s'est inclinée lourdement (98-77). Deux jours après avoir déjà mordu la poussière face au Maccabi Tel Aviv en Israël (95-84), les vainqueurs de la dernière édition de l'Eurocoupe ont tenu tête le temps du premier quart-temps uniquement (24-20) aux Stambouliotes et à leur meneur français Rodrigue Beaubois, meilleur marqueur de son équipe vendredi soir (17 points, 7 passes, 3 rebonds). Malgré les efforts de leurs deux hommes forts de cette partie Paris Lee (18 points) et Donatas Motiejunas (21 points), les Monégasques, privés de Léo Westermann, ont bu la tasse dans le deuxième quart-temps (34-20 pour l'Efes). A la pause, il n'y avait donc déjà plus de suspense ou presque (58-40 pour les champions d'Europe). Un 9-2 en faveur des visiteurs, suivi d'un 12-0, toujours pour Monaco, a permis aux joueurs de Zvezdan Mitrovic de se relancer et même de revenir un temps à sept points (73-67) sur un panier d'un Mike James pourtant méconnaissable une nouvelle fois (4 points, 4 passes, 4 rebonds) mais surtout très énervé, au point de se chauffer en plein match avec son propre entraîneur. La fin de match, nettement à l'avantage des Turcs, a toutefois permis au dixième du classement de s'envoler de nouveau, pour l'emporter à l'arrivée de 21 points. Une vraie fessée pour cette Roca Team qui devra encore patienter avant de décrocher son deuxième succès en déplacement (une victoire en six matchs).

Les marqueurs monégasques : Motiejunas (21 points), Lee (18), Bacon (12), Diallo (8), Hall (5), Motum (5), Faye (4), James (4)


L'ASVEL giflée elle aussi !


Les supporters français s'étaient à peine remis de la claque reçue par Monaco en Turquie qu'ils ont encaissé un autre coup de massue, avec la gifle reçue par notre autre représentant, un peu plus tard contre Barcelone  (80-60). Constamment hors-sujet face au leader de cette Euroligue après les onze premières journées, les protégés de Tony Parker sont retombés dans leurs travers face à des Catalans un ton au-dessus, à l'image d'un Nikola Laprovittola (25 points, 7 rebonds, 2 passes) incandescent. Trois jours après avoir subi la domination d'une autre équipe espagnole le Real Madrid, deuxième au classement, les champions de France, malgré un léger sursaut d'orgueil dans le deuxième quart-temps (le seul gagné par les Villeurbannais vendredi : 19-12), n'ont jamais donné le sentiment de pouvoir perturber la belle mécanique de leurs adversaires. Même les efforts d'Elie Okobo, le meilleur joueur de l'ASVEL depuis le début de la saison, auteur de 17 points, n'ont rien pu y faire cette fois. Et c'est fort logiquement que les joueurs de TJ Parker ont subi l'une de leur plus lourde déculottée de la saison, face au premier du classement, venu décrocher dans le Rhône sa troisième victoire de suite. La deuxième en trois jours sur son parquet pour l'ASVEL. Et dire que c'est maintenant un autre leader, celui de Betclic Elite (Boulogne-Levallois) qui se présente à l'Astroballe...

Les marqueurs villeurbannais : Okobo (17 points), Jones (9), K.Antetokounmpo (8), Howard (7), Gist (6), Kahudi (6), Houinsou (2), Strazel (2)



Euroleague BASKET - EUROLIGUE (H) / 11EME JOURNEE
Jeudi 18 novembre 2021
Bayern Munich - Panathinaikos : 81-78
Real Madrid - Etoile Rouge de Belgrade : 79-67

Vendredi 19 novembre 2021
Unics Kazan - Alba Berlin : 85-71
Anadolu Efes Istanbul - Monaco : 98-77
Zenit Saint-Pétersbourg - Olimpia Milan : 74-70
Zalgiris Kaunas - Fenerbahçe : 86-75
Olympiacos - Maccabi Tel-Aviv : 90-73
Baskonia Vitoria-Gasteiz - CSKA Moscou : 74-80
ASVEL - FC Barcelone : 60-80

>