Euro 2023 (F) : La compétition partagée entre la Slovénie et Israël

La FIBA Europe tient à la co-organisation de ses compétition. En effet, après la Roumanie et la Hongrie en 2015 puis la Serbie et la Lettonie en 2019 et à quelques semaines de l’édition 2021 partagée entre la France et l’Espagne, qui aura lieu du 17 au 27 juin prochains à Strasbourg et Valence, c’est la 39eme édition de l’Eurobasket féminin qui suivra le même schéma. En effet, à l’issue d’une réunion de son Conseil d’Administration ce vendredi, la FIBA Europe a officiellement confié l’organisation du championnat d’Europe féminin 2023 à la Slovénie et à Israël, alors que l’Autriche était également sur les rangs. La phase de groupes sera partagée entre la ville israélienne de Tel Aviv et les cités slovènes de Koper et Celje. A l’issue de cette première partie de compétition, les équipes encore en lice prendront la direction de la capitale de la Slovénie, Ljubljana, pour la phase finale à élimination directe.


Les pays-hôtes participeront aux qualifications


Le Conseil d’Administration de la FIBA Europe a également accédé à une demande commune des Fédérations de Slovénie, d’Israël et d’Autriche de basketball concernant les qualifications en vue de ce championnat d’Europe 2023. En effet, les trois instances ont obtenu que leurs sélections nationales, malgré le statut de pays-hôte qui assurera à la Slovénie et à Israël une place parmi les seize qualifiés, participent à cette phase préliminaire. « Les trois fédérations nationales avaient toutes exprimé le souhait d’être incluses dans les qualifications afin de mieux préparer leurs équipes nationales respectives pour l’Eurobasket féminin 2023, car il leur aurait été très difficile d’organiser des matchs amicaux de préparation pendant les fenêtres de qualification », déclare la FIBA Europe dans son communiqué. Des éliminatoires pour lesquels le tirage au sort est prévu en août prochain avec les premiers matchs programmés pour le mois de novembre 2021.

>