Mercato : Haller va retourner aux Pays-Bas

Sébastien Haller s’apprête à retrouver le championnat néerlandais, où il s'était révélé avec Utrecht après avoir quitté Auxerre en 2015. L’attaquant de 26 ans va s’engager avec l’Ajax pour quatre ans et 20 millions d’euros, rapporte la presse batave. Qui annonce même ses grands débuts dès dimanche lors du choc entre le leader d’Eredivisie et son dauphin, le PSV Eindhoven, qui pointe seulement à un petit point.

Il retrouvera à Amsterdam son ancien entraîneur Erik ten Hag, confronté à de nombreuses défections sur le front de l’attaque, puisque Lassina Traoré, Brian Brobbey et Klaas-Jan Huntelaar sont tous les trois sur le flanc. L'ancien Bleuet, devenu international ivoirien l’an dernier, va ainsi devenir le joueur le plus cher de l’histoire du club amstellodamois, qui a été beaucoup touché par la crise sanitaire et réglera ce transfert sur plusieurs années.

Les reproches de Moyes


Arrivé en Premier League avec une réputation de "serial buteur", le joueur formé à l’AJA n’aura jamais réussi à confirmer les espoirs placés en lui à West Ham. Le club de l’est londonien avait déboursé 50 millions d’euros à l’été 2019 pour attirer celui qui avait inscrit 15 buts en Bundesliga avec l’Eintracht Francfort la saison précédente, lui dont le record de réalisations reste ses 19 marqués sous le maillot d’Utrecht en 2015-2016.

Mais chez les Hammers, il ne parviendra pas à confirmer. En 32 apparitions, pour 24 titularisations, lors de sa première saison anglaise, il n’aura ainsi réussi à inscrire que 7 buts. Et s’il a signé deux doublés en Coupe de la Ligue cette saison face à des formations de niveau inférieur, il n'a pas convaincu en l'absence de Michail Antonio, et a seulement fait trembler les filets à 3 reprises (en 16 matchs) avec l’équipe entraînée par David Moyes, actuelle 10e du classement. Un entraîneur qui avait reproché à Haller, après son ciseau retourné contre Crystal Palace le mois dernier, de ne pas mettre assez de buts plus faciles dans la surface. West Ham devrait désormais se mettre sur la piste d’un remplaçant.


>